Ecrire un avis

Amère patrie, tome 2

Amère patrie, tome 2
Collection Aire libre. Dupuis
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "De l’arrière, du front et des suites des jugements pour désertion"

Dans le deuxième tome d’Amère patrie les pages concernant le front sont très nombreuses avec une bonne vision du monde hospitalier proche des combats et de l’Hôpital du Val-de-Grâce (où sont décédés de très nombreux officiers). L’univers de la guerre dans les tranchées est bien approché et la confection d’armes personnelles n’est pas oubliée (page 15). Là encore le lecteur bénéficie de l’explication de la tactique dite “l’offensive à outrance“ (page 22) et il assiste à un aspect explicite de l’offensive Nivelle à Craonne (pages 18 et 9). La situation de l’action offensive à Craonne au plateau de Californie (page 9) est particulièrement adaptée au moment où redémarre l’action à savoir la mi-avril 1917, aussi l’extrême sensibilité des gendarmes aux tentatives de désertion fin avril est bien opportune.

La rivalité entre le héros et un autre homme pour une femme débouche sur un enchaînement de faits qui entraîne la tenue d’un conseil de guerre (dans une école) pour juger Jean Gadois comme déserteur. Une bonne moitié du second tome d’Amère patrie est consacrée aux conséquences de ce jugement qui entraînent un certain ostracisme de sa famille (en particulier pour son fils né posthume) et une lutte pour sa réhabilitation menée par la femme qu’il a épousée juste avant d’être fusillé. Le rôle de la Ligue des droits de l’homme dans les réhabilitations de ce type et l’inscription sur le monument aux morts postérieure à la révision du jugement sont très largement mis en scène ; la qualité de l’évocation de ce thème est à souligner.

La place des femmes à l’arrière (tant en métropole qu’au Sénégal) et sur le front est bien mise en avant, les évolutions vers l’autonomie de leur condition sont complémentaires. Ainsi par exemple en Afrique la sœur d’un tirailleur sénégalais (qui rencontrera le héros dans les tranchées) refuse un remariage avec le frère de son époux décédé que la coutume veut lui imposer et l’épouse du personnage principal (venue d’un milieu bourgeois) se mue en dirigeante d’exploitation agricole par solidarité avec sa belle-famille.

La série Amère patrie couvre la période 1900-1933 et le scénario est complexe aussi les plus jeunes auraient du mal à maintenir leur attention sur ces livres. S’il n’est pas forcément souhaitable de proposer Amère patrie à des jeunes scolarisés à l’école élémentaire, le récit est très facilement compréhensible pour les collégiens, car, même si les actions dans différents lieux s’imbriquent constamment, l’histoire est linéaire. Collégiens et lycéens gagneraient beaucoup à la lecture de cette série, au découpage dynamique de planche et dessin fouillé, pour les aider à se constituer une solide image de l’état de la France durant la Première Guerre mondiale.

Alexandre

Note globale :

Par - 372 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :