Ecrire un avis

14-18, 3 Le champ d’honneur (janvier 1915)

14-18, 3 Le champ d’honneur (janvier 1915)
Delcourt 48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Maurice réchampit sur le champ d'honneur"

L’ouvrage est le tome 3 d’une série de 10 tomes qui a une publication prévue de l’été 2014 à fin 2018. Il s’agit de suivre le destin de huit poilus du même village et à l’arrière le vécu des sept compagnes en question, on a donc un célibataire et une célibataire.

Ce volume ouvre sur l’été 1920 dans un asile d’aliénés où le frère du célibataire rend visite à ce dernier qui a croqué diverses scènes de guerre durant tout le conflit. On se retrouve ensuite en janvier 2015 au front avec nos héros qui creusent des tranchées et on peut se demander si montrer la souffrance des soldats par ce biais étaient bien pertinent. En effet depuis début octobre, sauf dans le secteur d’Ypres, le front est stabilisé de la Mer du Nord à la frontière suisse.

Le caporal de la bande est présenté comme chef de section (page 12 deuxième vignette), il y a là une légère confusion avec l’armée britannique, et il est fort douteux que la mission qui est explicitée aurait été confié à un caporal. Il s’agit évidemment d’un objectif "casse-pipe" avec 50% de perte à la clé, les lignes « n’ont pas bougé d’un centimètre » (page 40) alors que le but était d’attirer l’attention sur cette section pour faire attaquer ailleurs. La brutalisation de la guerre est bien mise en évidence et cette brutalisation trouve une expression également entre nos personnages principaux pour diverses raisons dont une liée à leurs amours au village. Si unité il y a entre ces hommes, c’est seulement celle de venir d’un même village, pour le reste les personnalités sont radicalement différentes et prévues pour pouvoir développer de nouveaux affrontements entre eux.  

Sont adroitement amenées la question du poids de l’artillerie dans le nombre de morts (page 10) et le début de la guerre sous-marine allemande avec ses conséquences à long terme sur l’entrée en guerre des USA. On a quelques pages sur le village où certaines femmes sont enceintes ou viennent d’accoucher d’un enfant dont le père est un de nos huit poilus. Le graphisme est élégant et les couleurs volontairement carencées portent bien la dramatique de la situation d'un janvier sur le front d'une guerre qui s'industrialise.  

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Octave

Note globale :

Par - 438 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :