Ecrire un avis

14-18, 4 La tranchée perdue

14-18, 4 La tranchée perdue
Delcourt48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Et ceux qui se faisaient tuer – toujours les mêmes – pouvaient se tranquilliser : leurs femmes ou leurs fiancées ne dépérissaient pas d’ennui en leur absence…"

Notre titre est la reprise d'une pahrase du roman "Les gardiennes" d'Ernest Pérochon. Ce tome quatre est peu compréhensible au lecteur s’il n’a pas lu les tomes 1 et 3. En effet dans le premier volume, on voyait Gilberte qui finissait par céder (tout en gardant d’ailleurs son chapeau) à un mâle sur une malle. Le problème est que Gilberte est mariée à Denis et que c’est Jacques le célibataire de la bande. Avait été témoin de la scène Pierre et dans le troisième volume, sur le front un enchaînement d’actions à partir d’une querelle entre Pierre et Denis amène le premier à informer le second que peu avant que le village n’apprenne que la guerre est déclarée, Gilberte était avec Jacques dans une position non équivoque.

En conséquence à sa première permission au printemps 1915, Denis marque au fer rouge la peau de son épouse en vingt endroits. Bien que l’on soit là avec un adultère consommé juste avant le début de la guerre, l’auteur pointe bien la susceptibilité des poilus sur la fidélité de leur femme. On sait que l’auteur des "Croix-de-bois", Roland Dorgelès, vécut très mal la certitude qu’il avait acquis que sa fiancée le trompait.  

Le deuxième thème traité ici est l’apparition des gaz de combat. De retour d’une escapade sentimentale, Arsène et Jacques dépassent leurs lignes et tombent sur la tranchée allemande qui se révèle déserte. Les officiers demandent que le tunnel commencé soit rapidement terminé afin de pouvoir explorer les tranchées ennemies sans passer par le no man’s land. Pierre et Jules, désignés pour cette mission, sont blessés dans un éboulement ; peu après leurs camarades découvrent une bonbonne cylindrique contenant du gaz mortel. Grâce à l’ingéniosité et aux connaissances scientifiques de Pierre les membres de la bande sont épargnés par les gaz.

Rappelons que nous suivons les aventures de la déclaration de guerre jusqu’à l’année 1919 (avec parfois des feed-back) de huit hommes et sept femmes d’un même village français que le tome 2 nous dévoile être en Provence, mais qu’on a déjà découvert au premier volume entouré de collines mais avec étonnement des toits en ardoise. Dix tomes doivent paraître entre 2014 et 2018.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 372 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :