Ecrire un avis

Ces animaux qui ont marqué l'Histoire

Ces animaux qui ont marqué l'Histoire
Editions Ulmer189 pages
1 critique de lecteur

Avis de Georgia : "L'animal au service des hommes ou vice-versa"

«  Un animal, c'est de la vie enveloppée de fourrure ou d'écailles, habitée par l'inquiétude, capable oh combien capable de tendresse, de force, de courage et de peur » dit l'écrivain Jean-Paul Lebourhis. Il en existe de toutes sortes, des petits comme la puce, des gros comme l'éléphant, des gentils ou des méchants pour l'homme comme le loup. Il y a les espèces que l'on a domptées ou asservies – et ce ne sont là que quelques exemples comme le chien, le chat, le cheval, le serpent que l'on a pu attendrir afin d'en faire nos animaux de compagnie, - et de sauvages comme le tigre, le léopard...Leur utilité à travers les différentes époques de l'humanité a souvent divergé. La tentative de l'homme de les sauvegarder si l'on songe à la chaîne naturelle mais cruelle des différentes espèces vivantes diffère également. Tel est l'intérêt majeur de cet ouvrage savamment et abondamment illustré afin de le rendre plus vivant et explicite. Nous entrons grâce à l'historienne Hélène Tierchant et au journaliste Bernard Cherrier, co-auteurs de ce livre, dans un voyage initiatique et divertissant pour le monde enchanteur de la mythologie romaine ou grecque, nous traversons les siècles et les univers, nous atterrissons enfin dans notre quotidien grâce à une liste non exhaustive de l'animal dans toute sa diversité, par un choix alphabétique, en partant de l'abeille chère à Napoléon jusqu'à la fameuse zibeline où nous retrouvons l'empereur qui a su utiliser plus qu'un autre, l'animal à des fins politiques, diplomatiques ou guerrières.

Quand on parle animal, on pense immédiatement aux animaux de compagnie. Tout en haut de l'édifice de l'état, l'exemple nous a été donné par le cardinal de Richelieu qui prenait ses décisions, sa chatte Soumise sur les genoux ou encore Colbert qui laissait ses jolis chatons fôlatrer le long des couloirs de son ministère. Ils avaient leur nom propre comme aujourd'hui mais certains jouissaient de privilèges comme le cheval préféré de Napoléon, surnommé Marengo, en mémoire de la fameuse bataille, tristement vendu à un anglais après la bataille de Waterloo. Et ceci n'est que le début d'une longue litanie de bêtes de tous poils – ou non - qui accompagnèrent et partagèrent leur vie durant, la gloire et les tracas de personnages entrés dans l'Histoire. Hannibal eut recours à ses éléphants pour passer les Alpes, Alexandre le Grand ne se sépara pas de son cheval Bucéphale avant la mort de celui-ci. Il y en eut de plus sauvages, de plus exotiques venus de lointaines contrées qui inspirèrent nos écrivains, effrayant la population comme le serpent, l'ours, le mammouth et d'autres plus anecdotiques comme le yak ou le yéti.

Puisque l'animal de quelque nature que ce ce soit a toujours accompagné l'être humain dans ses bons et ses mauvais jours mais aussi parfois dans la mort – par exemple, les abeilles retrouvées auprès de la sépulture de Childéric, père de Clovis - , les états du monde entier ont songé à se servir de cet environnement attendrissant en posant sur les bêtes un symbole qui devait nous éclairer sur la route à suivre. La colombe, symbole de paix pour n'en citer qu'un. L'embrigadement intellectuel auprès des masses populaires fut d'abord religieux car l'Ancien Testament ne manquait guère de références comme la baleine de Jonas ou le bélier présent dans l'histoire du sacrifice exigé du fils d'Abraham. Il fut surtout politique : le coq est gaulois, l'âne incarne le parti démocrate américain et l'éléphant , le parti républicain. Roi des animaux, le lion est synonyme du pouvoir en général.

Reste que l''ouvrage est illustré par de superbes copies d'enluminures, de magnifiques tableaux ou parfois de simples dessins qui ne dénaturent en rien le propos du livre. Au contraire, ils l'agrémentent et le rendent plus vivant. L'ensemble devient un excellent cadeau de Noël accessible à tous les amoureux de l'Histoire, aux amis inconditionnels des bêtes ou tout simplement aux amateurs d'ouvrages illustrés. Le seul bémol de ce livre – et il est minime - réside dans l'inégalité des histoires racontées, certains animaux comme le wombat ou la xanthie, présents en fin de livre ont peu joué leur rôle aux côtés des héros internationaux ou au cours de l'avancée du monde. Mais l'ensemble est divertissant, instructif et varié, n'hésitant pas à extraire des oubliettes de l'Histoire d'anciens faits d'armes ou d'anciennes divinités glorifiées par les hommes.

idé cadeau

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations Plan thématique

Georgia

Note globale :

Par - 34 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :