Ecrire un avis

Louvois le double de Louis XIV

Louvois le double de Louis XIV
Tallandier 512 pages
2 critiques de lecteurs

Avis de Michelet76 : "Très bonne biographie !"

La biographie de Cénat est passionnante et très intéressante, bien écrite et accessible pour les passionnés, sans être trop lourde à lecture. Bref, pour un amateur de biographie comme moi c'est une réussite. Je n'ai pas grand chose à ajouter au commentaire de A. Craponne, si ce n'est que je trouve l'ouvrage "excellent" au lieu de "très bon". Pour un historien, un spécialiste, il y a sans doute des détails qui méritent de s'y arrêter, mais au moins cette biographie à le mérite de remettre le personnage au goût du jour et d'apporter des éléments neufs. La dernière bonne biographie du personnage est celle d'André Corvisier, publiée chez Fayard en 1983. coup de coeur !

Pour connaisseurs Quelques illustrations Plan autre

Michelet76

Note globale :

Par - 50 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Avis de Adam Craponne : "Tant va la cruche à l'eau qu'à Louis XIV, Louvois les brise"

Dans l’ouvrage "Les guerres de Louis XIV" de John A.kynn, il est dit que " Louis XIV mit l’accent sur l’autorité monarchique et la réalisa par d’importantes institutions centrales, particulièrement celles relevant de la politique étrangère et de la guerre. (…) Louis XIV employa deux incitations puissantes pour attacher la noblesse à la monarchie, la Cour et l’armée. (…) En employant des fils de familles récemment anoblies ou des petits nobles pour diriger les départements administratifs, il déniait à la plus haute et plus dangereuse noblesse toute responsabilité dans le gouvernement central » (page 252).

Dans un autre livre plus ancien "Le roi de guerre" de Joël Cornette montrait la guerre fondait la légitimité, magnifiait son rôle de souverain était une manifestation spectaculaire de son pouvoir.

En 1643 Louis XIII meurt, mais ce n’est qu’en 1651 que Louis XIV atteint sa majorité (alors de treize ans pour les rois de France). Sous Louis XIV le Traité des Pyrénées de 1659 clôt la rivalité franco-espagnole débutée en 1635, en lien avec la Guerre de Trente ans qui s’est terminé en 1648. Pour les guerres proprement liés au Roi soleil, la première est la Guerre des réunions qui dure de 1683 à 1684. Par la suite on sait que, tous camps confondus, la Guerre de Hollande de 1672 à 1679 fit 342 000 morts, la Guerre de la Ligue d’Augsbourg pour 1682 à 1699 compta 680 000 victimes et que la Guerre de la Succession d’Espagne de 1701 à 1713 porte les décès à plus d’1 250 000.

Le marquis de Louvois, en tant que de 1662 à 1691 secrétaire d’état (fonction de ministre) à la Guerre Louvois né en 1641 et mort en 1691 est, devant Colbert, le ministre le plus important du Roi soleil. Son père Michel Le Tellier, issu d’une famille parisienne bourgeoise, obtient de Louis XIV la transmission de sa charge de secrétaire d'État de la Guerre à son fils le 14 décembre 1655. Il n'en est qu'en 1677 le seul titulaire mais, dès le 24 février 1662 (soit à 21 ans), il est autorisé à exercer la charge en l'absence de son père et assiste celui-ci dans l'administration de la Guerre et dès 1670 il joue le premier rôle, devant son propre père.

Il ne s’agit pas d’évoquer seulement la personnalité, la richesse et la vie privée du personnage mais toutes les conséquences de ses actions (dont un fort appui à la construction des fortifications par Vauban et son soin à terminer le chantier de Versailles), y compris dans sa lutte contre le protestantisme en Alsace et au sud de la Loire ou dans le ravage du Palatinat.

L’ouvrage montre en particulier en quoi la réflexion de Victor Duruy peut passer comme naïve :

« Placé entre Colbert et Louvois, Louis XIV était entre son bon et mauvais génie : c’est celui-ci qu’il a surtout écouté » (page 213)

Quelques pages, plus loin cette fois sous sa plume Jean-Philippe Cénat précise bien que Louvois a bien plus d’influence que Colbert auprès de Louis XIV. Comprendre le rôle de Louvois auprès de Louis XIV est indispensable pour éclairer la partie la plus glorieuse du règne de ce dernier. Toutefois au moment de sa mort, du fait en particulier des tensions dues à l'arrivée dans le coeur du roi de Madame de Maintenon, alors d’ailleurs influencée par Fénelon archevêque de Cambrai, Louvois est en situation de disgrâce aux yeux du Roi soleil. L’ouvrage " Madame de Maintenon" de Jean-Paul Desprat, chez Perrin, pourrait apporter des informations complémentaires sur le sujet.

Huit pages d’illustration, presque toutes en couleurs, sont très heureusement offertes ; on relève en particulier une gravure montrant la prise de Mons le 8 avril 1691, une œuvre réalisée par François de la Pointe. On apprécie les cartes, celle de la page 48 montre les acquisitions aux Pays-Bas de la France au traité d’Aix-la-Chapelle (Tournai et Courtrai en particulier sont des villes françaises pour près d’un demi-siècle), celle de la page 136 montre les invasions françaises dans le cadre de la Guerre de Hollande, celle de la page 360 propose les acquisitions liées aux réunions françaises (en Lorraine, Luxembourg , dans la région sarroise) avec une erreur au niveau de Montbéliard et Mulhouse, celle de la page 388 met en évidence en particulier les ravages dit du Palatinat autour de 1690 par les troupes françaises (avec une erreur un niveau des frontières de la Suisse, Valteline et Mulhouse entre autres).

Malgré ses défauts de détails, "Louvois le double de Louis XIV" reste un excellent ouvrage d’étude, s’appuyant sur des connaissances encyclopédistes de l’ensemble des sujets en rapport avec beaucoup des aspects du règne de Louis XIV.

Notre titre est une allusion tant à une certaine mésentente entre Louvois et son roi qu'au fait que des études soient effectuées par La Hire, sous la direction de Louvois (alors surintendant des bâtiments) pour amener l'eau de l'Eure à Versailles en particulier par l'aqueduc de Maintenon.

Pour connaisseurs Quelques illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 662 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :