Ecrire un avis

Le livre des merveilles

Le livre des merveilles
Soleil et Delcourt74 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Marco Polo au pays des rêves !"

Il s’agit ici de conter de façon très originale, avec un mystère autour du narrateur et de son jeune compagnon qui boit ses paroles, l’essentiel du voyage que Marco Polo a confié à son Devisement du monde ou Livre des merveilles. L’ouvrage fut d’ailleurs d’abord rédigé en franco-vénitien et paru en 1298 ; cette langue était un mélange de mots français avec une syntaxe et une morphologie typiques des dialectes italiens du nord. La version proprement française a dû être réalisée sans doute en 1310-1311 par un copiste.

Le récit de cette BD commence non loin de Venise en 1215, je pense qu’il faut lire 1315 car Marco Polo est né en 1254. Avec quelques éléments fantastiques, renvoyant parfois à la culture chinoise (dont le dragon typique du nouvel an chinois ou le yéti pour les animaux et un masque de l’opéra de Pékin) ou à l’univers imaginaire occidental (telle la licorne, à laquelle Marco Polo assimile le rhinocéros qu’il n’a sûrement pas vu dans le sud de la Chine proprement dite, mais plutôt en Birmanie ou dans le monde malais).

L’histoire présente dans cet album insiste sur quelques étapes du voyage dont les arrivées à Saint-Jean-d’Acre, Ormuz et Cambaluc (sur l’emplacement actuel de Pékin). D’autres cités exotiques sont ponctuellement évoquées comme Antioche ou Kayserie en Cilicie (petite Arménie). Quelques missions significatives du rôle de Marco Polo auprès de l’empereur Kubilaï, sont bien exposées. Une jolie allusion est faite au grand explorateur que fut Christophe Colomb, puisque le jeune ami du héros s’embarque sur un bateau dénommé la Pinta.

Je pense que Marco Polo parlait vraisemblablement le mongol, le chinois, le persan, le ouïgour (par contre pas l’ourdou comme il est écrit) et l'arabe. Pour les curieux, la seule phrase écrite en chinois est我 是 来 这里 度假 的 (Wǒ shì lái zhèlǐ dùjià de), ce qui signifie "Je suis venu ici pour des vacances".   

Le graphisme fait des clins d’œil à la peinture traditionnelle chinoise et cette originalité ne manquera pas de séduire le lecteur, d’autant qu’elle facilite l’entrée dans certaines dimensions oniriques proposées.

idé cadeau

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 542 avis déposés - lecteur régulier

542 critiques
07/04/21
En 1271, il y a 750 ans, Marco POLO quitte Venise pour la CHINE, les trois années que le Vénitien passe à Yangzhou permettent de connaître l’administration fiscale du district et la question du sel.
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :