Ecrire un avis

Les cages de la Kempetaï

Les cages de la Kempetaï
Tallandier 317 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "En Indochine des vichysto-résistants et des gaullistes"

Ce livre a pour sous-titre Les Françaiss sous la terreur japonaise. Indochine, mars-août 1945. Le général Catroux est le gouverneur général de l’Indochine de juillet 1939 à fin juin 1940, il est remplacé par l’amiral Jean Decoux qui exerce ces responsabilités jusqu’au coup de force japonais du 9 mars 1945. Le gouvernement du maréchal Pétain ordonne au général Catroux de refuser toute présence étrangère en territoire français, et relève ce dernier de ses fonctions pour avoir refusé le stationnement de troupes japonaises, côté français, à la frontière entre le Tonkin et la Chine. Ce même gouvernement est responsable de l’accord Arsène Henry – Matsouka, signé le 30 août 1940, mais quand même suivi par une agression japonaise fin septembre de la même année. La France se voit alors imposer à la France la présence des troupes nippones au nord du Fleuve Rouge, ainsi que l’utilisation de certains ports et aérodromes par l'armée japonaise.

En janvier 1941, la Thaïlande entre en guerre contre la France et offre ainsi à cette dernière sa dernière victoire navale, en l’occurrence celle de Koh Chang qui dure un peu moins de deux heures. Toutefois le Japon, qui joue les médiateurs non impartiaux (des officiers japonais étaient présents à bord des navires siamois), oblige la France à céder quelques provinces cambodgiennes et laotiennes (acquises seulement en 1904 et 1907) au Siam. Étant donné que les aérodromes de Cochinchine et certaines infrastructures du pays servent la logistique japonaise, les bombardements américains deviennent de plus en plus fréquents tant dans la région d’Hanoï que dans celle de Saïgon (pages 53-54).

Par ailleurs, la Résistance française se structure et elle doit faire face aux coups de boutoir de la Sûreté indochinoise dirigée par Paul Arnoux ; tombe aux mains de cette dernière, entre autre Pierre Boulle qui écrit en 1952 Le Pont de la rivière Kwaï (page 39). Ce sont plus de soixante pages qui nous permettent d’appréhender la situation de ces colonies françaises d’Extrême-Orient (y compris dans le degré d’application des lois d’exclusion des juifs et francs-maçons de la Fonction publique) au moment où le Japon va en prendre le contrôle total.

Ce dernier se produit alors que quasiment tout l’ensemble du territoire métropolitain est libéré (on a encore quelques poches de l’Atlantique aux mains des Allemands) et que la bataille d’Okiwana est sur le point de commencer. Quels combats se déroulèrent, quelle fut la proportion des soldats français qui purent s’échapper et quel fut le sort des nombreux prisonniers européens ? Au moment de la capitulation japonaise, qui suit le lâcher de bombes atomiques, les évènements se précipitent. Le 2 septembre 1945, Ho Chi Minh proclame l'indépendance du Vietnam. Le général Leclerc n’arrive que début octobre et est à la tête du Corps expéditionnaire en Extrême-Orient. On apprend que les crimes de guerre ne furent pas seulement jugés à Tokyo mais aussi à Saïgon en 1946.       

Quelles furent les conditions de vie des Européens et des indigènes dans une Indochine pillée par les Japonais ? Notons seulement que durant l’hiver 1944-1945, un million de personnes seraient mortes de faim dans le seul Tonkin (page 35). Quelle fut l’ampleur de l’agitation nationaliste que les Japonais autorisèrent selon les périodes ? Des lieux de mémoire des souffrances infligées aux Français en Indochine existent à Nogent-sur-Marne et à Fréjus mais dans le cadre d’un souvenir plus global. Par contre, dans les années 2010, furent apposées des plaques mentionnant spécifiquement le drame des soldats français massacrés par les Japonais et des résistants d’Indochine.   

coup de coeur !

Pour connaisseurs Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 586 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :