Ecrire un avis

Poulo Condore: Un bagne français en Indochine

Poulo Condore: Un bagne français en Indochine
Vendémiaire204 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Poulo-Condore pas un lieu où trouver la poule aux œufs d’or"

La couverture du livre, comme il ne l’est malheureusement pas indiqué, reprend partiellement une carte postale vraisemblablement des années de l’Entre-deux-guerres ; elle permet de se faire une très petite idée des conditions de détention. Il est fort dommage de ne pas avoir de photos des cages à tigre où étaient enfermés certains condamnés. Des reconstitutions existent, à défaut d’avoir des clichés d’époque montrant un prisonnier dans cet objet (voir https://goyavetravel.com/faq/con-dao-un-endroit-qui-merite-la-visite/). Par ailleurs, pour un livre d’histoire, quelques cartes de géographie historique ne sont jamais un luxe et ici on attendait au moins une carte physique permettant d’évaluer l’éloignement du bagne des côtes du continent.

D’une superficie de 76 km2, Con Dao (depuis l’indépendance des deux Vietnam) ou Poulo-Condore (sous les Français) est un ensemble d’îles au sud du Pays en Mer de Chine. La principale île du groupe est Côn Son (autrefois Grande-Condore) d'une superficie totale de 51,52 km2. Suite à la prise de Saïgon par les Français en 1859, la Cochinchine devient française et à Poulo Condor un bagne est alors rapidement construit. Frédéric Angleviel tord le cou à la légende qu’un pénitencier annamite était déjà installé sur Côn Son avant le milieu du XIXe siècle.

Alors que les bagnes de Guyane et de Nouvelle-Calédonie ont accueilli pour l’essentiel des civils métropolitains et que Tataouine en Tunisie était destiné aux militaires en délicatesse avec l’autorité hiérarchique, le bagne de Poulo-Condore ne reçut que des Vietnamiens (mais des trois espaces qu’étaient la Cochinchine, l’Annam et le Tonkin).  Les droits communs furent mélangés aux politiques et ces derniers devinrent assez vite un peu plus nombreux. Les régimes de Diem et Nguyễn Văn Thiệu utilisèrent, dans les mêmes conditions de quasi sadisme, cet établissement. Après 1975 et durant deux décennies, avec des conditions un peu meilleurs, les opposants aux communistes vietnamiens furent également envoyés dans ce bagne.   

Des figures illustres de l'indépendance du Vietnam ont séjourné à Poulo Condor, comme de 1929 à 1936 Pham Van Dong (premier Président du Vietnam réunifié), Lê Duân,et Lê Duc Tho. La célèbre héroïne Vo Thi Sau, fut fusillée là le 23 janvier 1952, à l'âge de 19 ans ; notons qu’auparavant elle avait tout de même assassiné deux compatriotes collaborateurs.

Pour connaisseurs Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 682 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :