Ecrire un avis

Sarah Monod: Philanthropie et féminisme

Sarah Monod: Philanthropie et féminisme
Ampelos 122 pages
1 critique de lecteur

Avis de Patricia : "La figure phare du féminisme français de la Belle Époque"

Sarah Monod est la petite-fille du pasteur Jean Monod et de Louise de Coninck ; le premier était d’origine genevoise et la seconde était née au Danemark. Cette famille a donné nombre de pasteurs et intellectuels protestants.

Sarah Monod fut la première présidente en 1901 de la branche française du Conseil international des femmes fondé aux USA en 1888. Elle avait alors 65 ans. « Elle a compris combien il était important de donner à toutes les filles une instruction et un métier pour qu’elles puissent gagner leur vie honorablement. Certes la dimension morale et spirituelle de son action est très présente, mais le ressort de ses activités reste le progrès social car améliorer le sort des femmes (et des enfants) aura une influence bénéfique sur l’ensemble de la société » (page 3).  

Sarah Monod, comme sa mère, au cours du Second Empire agit dans une œuvre destinée à porter secours aux femmes en prison  à Paris (nombre sont des prostituées) et aux enfants ou jeunes filles en danger moral. Quand arrive la Guerre de 1870 elle sert comme infirmière dans une ambulance financée notamment par ses cousins.  Elle voit Napoléon III arrivant à Sedan avec tout un personnel à son service qui perturbe l’organisation du camp retranché.

Elle est une des personnes à l’origine de l’ouverture de l’école de gardes-malades hospitalières (on parlera plus tard d’infirmières) qui ouvre au sein de Maison de santé protestante de  Bordeaux  en 1884 et est dirigée par la doctoresse Anna Hamilton. Ses diverses actions comme féministe et instigatrice à la philanthropie sont à découvrir. Elle appartient à la première génération des féministes françaises, où les militantes appartiennent largement à des milieux bourgeois.  

 

idé cadeau

Pour connaisseurs Quelques illustrations

Patricia

Note globale :

Par - 120 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :