Ecrire un avis

Créatures légendaires de Bretagne et d’ailleurs

Créatures légendaires de Bretagne et d’ailleurs
Beluga80 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Elle voit des nains, des sirènes, des fées, des korrigans, des elfes, des licornes, des trolls, des loups-garous, des dragons, des sorcières et l’ankou partout"

L’univers légendaire breton est d’une extraordinaire richesse ; on trouve là à la fois des personnages du folklore traditionnel européen et des figures plutôt propres à la culture armoricaine (puisées dans le fond celtique ou étranger à ce dernier). Ainsi se succèdent des récits autour des sirènes, des fées, des korrigans, des elfes, des licornes, des nains, des trolls, des loups-garous, des dragons, des sorcières, de l’ankou et des ogres. Si la majorité des textes appartiennent à une littérature classique, on a de plus des créations originales de Yann Tatibouët. Bien entendu Mélusine et le roi Arthur sont ici rencontrés.

Chaque créature est d’abord présentée avec ses caractéristiques sur une double-page, suit un conte couvrant trois pages, et une évocation de trois personnages appartenant à l’ensemble évoqué. Ces derniers ne sont pas toujours en lien avec la Bretagne, ainsi pour les sirènes se trouvent décrites la petite sirène de Copenhague, les sirènes rencontrées par Ulysse et enfin le fait que Christophe Colomb prend des lamantins pour des sirènes.Parmi les surprises autour de ce thème, on notera l’existence d’hommes sirènes, c’est le cas en particulier des morgans.

Des personnages historiques en lien avec ces personnages sont donc présents, c’est aussi le cas de Marco Polo qui lui prend à Sumatra des rhinocéros pour des licornes. Avec le thème des loups-garous, est mis en avant Gilles de Rais et la Bête du Gévaudan. Lorsque l’occasion se rencontre, il peut être évoqué une œuvre d’art, c’est le cas avec la tenture médiévale La Dame à la licorne. Des auteurs spécialisés dans le recueil de contes apparaissent, ainsi pour la Scandinavie les Norvégiens  Peter Christen Asbjørnsen et Jørgen Moe font une large place aux trolls dans un de leur ouvrage. Le dernier est un homme de foi luthérienne qui a écrit pour expliquer son intérêt pour les histoires légendaires : « Il faut une base populaire à notre vie spirituelle ». Pour la Bretagne est évoqué Anatole Le Braz (1859-1926), ce dernier joua un rôle clé dans le mouvement régionaliste de sa région.

Le contenu est toujours bien vulgarisé car on a particulièrement réfléchi à l’usage d’un vocabulaire sobre. En surface le graphisme couvre plus d’un tiers de la surface, les personnages relèvent souvent de traits caricaturaux, ceci donne à leur silhouette un très bon ancrage dans l’image que peuvent se construire d’eux de jeunes lecteurs. On est plutôt dans des couleurs renvoyant à celles présentes dans les illustrations des livres pour la jeunesse des Trente Glorieuses (entre 1945 et 1974). 

coup de coeur !

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 523 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :