Ecrire un avis

Salam toubib: chronique d’un médecin appelé en Algérie 1959-1961

Salam toubib: chronique d’un médecin appelé en Algérie 1959-1961
Delcourt 160 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "La vérité si je mens"

On sait que les albums et manuels de clase se faisaient souvent avec un nombre de couleurs limitées dans les années de la période des Trente glorieuses, c’est le cas aussi avec cette BD. Depuis que Jacques Ferrandez en 2002 a commencé à aborder cette période de la Guerre d’Algérie par la BD (dans le cadre sa série "Carnets d’Orient"), les albums sur ces évènements se sont multipliés. Si Jacques Ferrandez est fils de pieds-noirs, ici la scénariste est fille d’un médecin appelé à servir dans l’armée française entre 1959 et 1962. On estime que ce sont un million trois cent mille appelés qui furent envoyés en Algérie entre 1954 et 1962.

Dans cette BD on assiste à l’énoncé des souvenirs algériens du héros essentiellement lors du parcours en train en 1984 entre Paris et Onzain (commune entre Blois et Tours). L’évènement le plus traumatisant ne sera livré qu’en 1995, c’est la mort d’un de ses camarades qui venait de sortir de l’école militaire de Cherchell (à l'ouest Alger) qui eut pour mission entre 1942 et 1962 de former des sous-officiers d'active et des officiers de réserve d'Infanterie. Une douzaine de vignettes sont consacrées à la question de la torture  (pages 133 et 134) ; Bigeard est mis en scène dans son hélicoptère (on ne le voit pas à l’intérieur) lors d’une opération en Oranie où est bien expliqué l’intérêt de ces avions pour réduire une katiba ( groupe de rebelles).

En tant que médecin, le personnage principal a des relations rféquentes avec la population musulmane et sa pauvreté ainsi que son état sanitaire déplorable est bien mis en exergue. Il est à noter qu’un retour sur la période de l’Occupation (pages 14-15) fait allusion sans l’expliciter formellement au fait qu’en date du 8 juillet 1942 paraît une ordonnance allemande faisant obligation aux Juifs de monter dans le dernier wagon du métro. En résumé voilà une approche sensible d’un conflit qui reste dans les mémoires ; l’album "Salam toubib : chronique d’un médecin appelé en Algérie 1959-1961" fait une belle œuvre pédagogique pour l’inérer dans l’histoire. Le dessin de Marc Védrines est sobre et percutant.    

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 487 avis déposés - lecteur régulier

682 critiques
31/07/17
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :