Ecrire un avis

L’heure des colonels

L’heure des colonels
Fayard631 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Qui a eu la peau de la IVe ne fera pas trépasser la Ve"

Une grande amertume saisit quasiment l’ensemble de la population européenne lorsque le général de Gaulle que les pieds-noirs pensent avoir porté au pouvoir en mai 1958, propose l’autodétermination de l’Algérie en septembre 1959.

Le récit commence en 1957, avec les espoirs suscités par les projets de Robert Lacoste. Ce dernier promeut  une réforme agraire, prend des mesures pour l’industrialisation du pays, développe la scolarisation des enfants d’indigènes, pousse à la création de centres de soin. Il entend aussi  favoriser une meilleure présence des musulmans dans la fonction publique.  Le plan de Constantine, lancé début septembre 1958, est également ambitieux ; il s’agit de porter le niveau économique, social et culturel de l'Algérie au niveau d’alors de l’Europe occidentale.

Ce troisième tome met en scène des personnages surprennants des deux côtés de la barricade. On trouve là notamment le fluctuant Mohammed Bellounis, le leader du FLN Krim Belkacem, et les  colonels Trinquier, Gardes et Argoud. C’est évidemment l’occasion d’évoquer le massacre de Melouza (conséquence de la lutte entre le FLN et le MNA), l’intoxication magistrale de La Bleuïte montée par l’armée française,  les évènements du 13 Mai" et la Semaine des Barricades en janvier 1960. En annexe sont fournis tous les articles des Accords d’Évian.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 450 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :