Ecrire un avis

Le Temps du rêve, 1 Gallipoli

Le Temps du rêve, 1 Gallipoli
Delcourt48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "L’aborigène au pays des sauvages"

S’il y a une évocation des combats dans les Dardanelles dans le récit La blessure II de l’ouvrage Paroles de poilus : les plus belles lettres en BD chez Librio, toutefois aucun des nombreux soldats indigènes venus des colonies françaises et anglaises n’est dessiné. Aussi on peut se réjouir que dans cette série soit remis en mémoire ce tragique affrontement. De surcroît à travers l’action d’un aborigène australien ce sont les combattants de l’empire britannique qui sont mis en valeur. On estime en fait que les combattants australiens de couleur furent un demi-millier.

Certains gradés font montre de racisme à l’égard de Freeman mais d’autres reconnaissent son immense courage. Freeman a vu son père abattu pour s’être opposé à la séparation de ses enfants, le gouverneur des Territoires du nord en Australie voulant qu’ils soient dirigés vers une institution du type de Carlisle telle que la décrit la BD éponyme (mais l’action se déroule là aux USA). Avant de mourir son père lui a prédit le retour des ancêtres et devant le génocide mutuel des peuples de couleur blanche auquel il assiste, Freeman a des visions. Il se voit confier, dans ces apparitions, la mission de devenir le « guide espéré, cet être de rêve qui découpera et modèlera les corps, qui redonnera naissance au monde aborigène ».

Dans le second tome le héros prend part à l’hécatombe de Fromelles, l’attaque programmée là (près de Lille) était destinée à faire diversion par rapport à la préparation de l’action principale dans la Somme. Un mémorial australien a été construit, vu l’importance des pertes. On notera la présence d’Hitler à la bataille de Fromelles, ici le scénariste le présente comme habituellement, en tant que caporal. On sait par les travaux de Thomas Weber (voir notre compte-rendu de La Première Guerre mondiale d’Hitler) qu’en fait il était soldat de première classe et que s’il était toujours dans la zone des armées, il ne fut qu’exceptionnellement dans les tranchées.

Alexandre

Note globale :

Par - 367 avis déposés - lecteur régulier

429 critiques
22/04/16
25 avril 2016 : un ANZAC Day aux couleurs de l’Australie
à Villers-Bretonneux
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur La Grande Guerre hors de France .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :