Ecrire un avis

Nuit noire sur Brest : septembre 1937 la Guerre d’Espagne s’invite en Bretagne

Nuit noire sur Brest : septembre 1937 la Guerre d’Espagne s’invite en Bretagne
Futuropolis80 pages
2 critiques de lecteurs

Avis de Grégoire : "X-10 protège C-2"

BD inspirée d'un épisode réel de la guerre civile espagnole, ayant fait l'objet du roman Nuit franquiste sur Brest, de Philippe Tomblaine.

En 1937, le sous-marin espagnol C-2 échoue à Brest et s'y trouve immobilisé. L'équipage est républicain, donc ennemi de Franco et trouvera bientôt des alliés dans cette ville qui fourmille de communistes et syndicalistes opposés au dictateur espagnol. Dans le camp d'en face, les nationalistes sont bien décidés à s'emparer du sous-marin : le fasciste Troncoso monte une équipe de dix hommes pour mener cette opération. Il peut compter sur le soutien de Mingua, fille de joie d'un dancing brestois qui séduit Ferrando, le capitaine du sous-marin. Heureusement, l'espion X-10 suit l'affaire de près.

Cette BD "one-shot", c'est-à-dire en un seul épisode, est remarquable pour la précision historique qu'elle offre. En particulier, la ville de Brest avant la guerre a fait l'objet de nombreuses recherches par les auteurs. En revanche, il semble que la volonté de décrire l'atmosphère de la ville à l'époque, parfaitement rendue sur fond de conflit entre les rouges et les nationalistes, a parfois pris le devant sur l'intrigue elle-même, qu'on a parfois du mal à suivre, peut-être à cause du grand nombre de personnages. Par exemple, l'espion X-10 dont le caractère sombre et mystérieux nous a semblé démesurément marqué par rapport à son rôle dans l'histoire.

A noter : un livret historique à la fin de l'ouvrage, avec photos d'époques et explications par Philippe Tomblaine.

Pour tous publics

Grégoire

Note globale :

Par - 52 avis déposés - lecteur/trice régulier/ère

492 critiques
06/11/16
Guerre civile espagnole et bande dessinée colloque du 16 au 18 novembre 2016, auditorium du musée de la bande dessinée à Angoulême
432 critiques
23/05/17
Plus de 800 000 soldats US ont transité par Brest à partir de 1917, soit 43% de la force totale
http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/04/07/plus-de-800%C2%A0000-soldats-us-ont-transite-par-brest-a-partir-d-17905.html
Connectez-vous pour laisser un commentaire

Avis de Xirong : "N'hellô kêt tremen (No pasaran)"

Le récit semble s’inspirer fidèlement de l’histoire du sous-marin espagnol qui en 1937 arrive près du port de Brest où il demande de pouvoir faire procéder à des réparations.  Le livre Nuit Française sur Brest de l’historien Patrick Gourlay est d'ailleurs paru aux éditions Coop-Breiz en 2013.

Le sous-marin C-2 est resté fidèle au gouvernement républicain et en août 1937 il  se réfugie en rade de Brest. Un commando franquiste décide de s’en emparer. Pour cela plusieurs stratégies complémentaires sont mises en place, tout d’abord une entraîneuse "Mingua l’audacieuse" s’emploie à retourner le commandant du sous-marin.

Les syndicalistes d’une CGT alors réunifiée se mobilisent pour apporter une aide aux sous-mariniers et tenter de protéger le bateau d’un coup de main franquiste. Les anarchistes espagnols ont des espions dans le camp franquiste et ils envoient un des leurs à Brest.

Toutefois,  dans la nuit du 18 au 19 septembre 1937, un commando de nationalistes espagnols arrive à monter à bord avec la complicité du capitaine. Le destin du sous-marin se joue à ce moment-là.  Le récit souligne les liens entre l’extrême-droite française et le mouvement franquiste ; on évoque dans le récit des militants du Parti social français du colonel de La Rocque mais les pages documentaires rectifient heureusement en parlant des cagoulards de Deloncle (un mouvement financé par des industriels comme Michelin, Eugène Schueller ou Lesieur et qui commet des attentats).

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 432 avis déposés - lecteur régulier

432 critiques
17/09/16
Le film "L'Affaire du sous-marin rouge" d'Hubert Béasse débute au moment où s'achève la BD "Nuit noire sur Brest" et décrypte les liens entre le commando Tronconso et la Cagoule. Le film sera présenté en avant-première le 29 octobre à 17h au festival Quai des Bulles de Saint-Malo et diffusé sur France 3 Bretagne et France 3 Pays de la Loire le 21 novembre vers 23h35 (puis accessible en replay via Pluzz).

Le webdocumentaire "Brest 1937, le dessous des cases" sera en ligne sur le webmédia KUB, sur les sites web de France Bleu et de France Télévisions à partir du 17 octobre.
La réalisatrice Céline Dréan a suivi le processus de création de Nuit noire sur Brest. Elle interroge le travail des auteurs, de la recherche historique au dessin. Elle questionne la place de la Guerre d'Espagne dans la mémoire et les mythologies du 21e siècle.
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :