Ecrire un avis

Mattéo, Quatrième période (août-septembre 1936)

Mattéo, Quatrième période (août-septembre 1936)
Futuropolis2017 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "L'engagement ? Un courant chaud pour promener le bazar de notre petite existence, avec touts nos désillusions de fond de cale"

Dans le premier tome, nous avions connu Mattéo dans la boue des tranchées ; dans le deuxième volume il était acteur de la Révolution russe d’octobre aux côtés des anarchistes et nous l’avions quitté aux mains des gendarmes français l’arrêtant pour désertion à son retour de Russie.

Le troisième volume nous apprit qu’il fut condamné au bagne et que l’amnistie de 1929 l’en fit sortir. Il retrouve son amour de la Grande Guerre Juliette qui en a épousé un autre ayant pris les fonctions de père pour le fils qu'elle a eu en fait de Mattéo. Ce n’est qu’en 1936, avec les premiers congés payés, que  Mattéo retourne dans son village des Pyrénées-Orientale, à savoir Collioure. Il découvre à ce moment l’existence de ce fils. Ce dernier est plein d’admiration pour celui qu'il croit être son grand-père, et en épousant les idées de ce dernier il est devenu un partisan de l’Espagne franquiste. Un trafic d’armes à destination des forces nationalistes espagnoles est découvert par Mattéo et ses amis, toutefois des circonstances dramatiques emmènent Mattéo à quitter le sol hexagonal pour rejoindre les forces républicaines espagnoles afin de leur livrer le butin dont il s’est emparé avec d'autres.

Notre titre est tiré d’une phrase de l’album qui nous intéresse ici. On retrouve Mattéo et ses deux amis Robert et Amélie à Barcelone puis, après une dispute entre les deux hommes, sur le front à Alecetria (village imaginaire dont le père de Mattéo était originaire) Amélie devient infirmière et Mattéo militaire. Ils ont l’occasion de rencontrer Aneshka une sportive polonaise qui était venue à Barcelone pour les jeux olympique populaires (voir la BD Sept athlètes: Sept sportifs entraînés dans la guerre d’Espagne chez Delcourt et l’album Un parfum de bonheur: photographies de France Demay chez Gallimard). L’absence de discipline qui peut sévir dans les troupes républicaines composées pour beaucoup de volontaires est habilement mis en scène. Amélie disparaît, suite à un vol de reconnaissance avec un aviateur anglais Mermoza (on pense évidemment à un pseudonyme construit, avec une note hispanique, à partir du nom de l’aviateur Mermoz qui fut d’ailleurs un des dirigeants des Croix-de-feu du colonel de La Rocque) dont elle est amoureuse.  

Le graphisme est toujours aussi agréable et joint à une abondance de couleurs chaudes, il rend parfaitement les paysages urbains de Barcelone et ruraux très arides d’Alecetria. Le côté torride se retrouve aussi dans les mises en scène des amours des deux couples qui se forment (Mattéo et Aneshka plus Juliette avec Mermoza), sans pour autant que la dimension érotique dérive vers une quelconque pornographie.  Le récit est annoncé en cinq tomes, de quoi vivre toute la durée de la Guerre d’Espagne et vraisemblablement en plus l’Exode vers la frontière française.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 466 avis déposés - lectrice régulière

416 critiques
19/12/17
GUERNICA exposition événement du
Musée national Picasso-Paris
du 27 mars au 29 juillet 2018
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :