Ecrire un avis

Pereira Prétend

Pereira Prétend
Sarbacane160 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Fado, Fatima et football (devise prêtée à la dictature de Salazar)"

L’action se déroule fin 1936 ou début 1937 et pour l’essentiel à Lisbonne. Alors que le Portugal vit sous les gouvernements de Salazar qui progressivement depuis 1932 a instauré une dictature, la guerre civile espagnole fait rage. Le responsable de la page culturelle d’un journal catholique est amené à faire sa révolution culturelle.

C’est la fréquentation d’un jeune qui vient de terminer ses études et de sa compagne qui va être l’élément déclencheur et l’amener à supporter de moins en moins supporter les agissements de la PVDE (Polícia de Vigilância e de Defensa do Estado ou Police de Surveillance et de Défense de l'État) qui assassine en particulier le jeune étudiant. Cela va l’inciter à commettre une action spectaculaire pour dénoncer cette dictature et à s’intéresser aux autres, lui qui vit dans une solitude due au décès très jeune de son épouse tuberculeuse.     

On notera quatre images qui mettent en scène la nouvelle La dernière classe d’Alphonse Daudet (page 92). Un cahier de croquis d’une petite dizaine de pages est offert en fin d’ouvrage. Le graphisme prend des caractères assez caricaturaux pour les visages, les couleurs sont un peu vintage et alternent froideur et chaleur selon les situations. Cet album est une adaptation du roman éponyme d’Antonio Tabucchi.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 487 avis déposés - lecteur régulier

487 critiques
28/08/16
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur Le Portugal .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :