Ecrire un avis

L’aviateur, 3 Les courriers du désert

L’aviateur, 3 Les courriers du désert
Dargaud60 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Un bon noir est un noir aux Maures"

Voilà notre héros qui se retrouve à la campagne mais pas pour longtemps puisqu’il se fait embaucher comme pilote dans un cirque volant où il fait des acrobaties avec un avion puis par Didier Daurat et Latécoère à l’Aéropostale. Ceci l’amène dans un territoire espagnol, de plus de 30 000 km2 mais très peu peuplé (contrairement à la partie nord du protectorat espagnol, avec le Rif), partie intégrante du protectorat hispanique, aux limites nord de la colonie du Sahara espagnol et du protectorat français du Maroc.

Nous sommes précisément au cap Juby, dans les années 1920, un des lieux de garnison de la Légion étrangère espagnole, dont la  création remonte à la Guerre du Rif. La dureté des rapports entre soldats disciplinaires espagnols présents dans un quasi pénitencier est habilement mis en scène pour donner un cocktail explosif ; elle n'égale pas celleentre les Arabes et leurs esclaves noirs razziés. En survolant l’actuelle Mauritanie, il y a un grand risque de tomber entre les mains des Maures.Une histoire complexe, porté par un habile scénario, amène le héros à devoir reprendre un esclave noir des Touaregs.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Octave

Note globale :

Par - 371 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur Le Maroc .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :