Ecrire un avis

Le pilote à l’Edelweiss, tome 3 Walburga

Le pilote à l’Edelweiss, tome 3 Walburga
Paquet48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Quand la gitane se consume, le pilote se fait descendre"

Voici le dernier tome de cette série qui en compte trois. Le fond de l’intrigue est basé sur l’opposition de caractère entre deux jumeaux. Si l’un est souvent animé de noirs desseins et « généreusement » prêt à faire endosser par son frère ses tours pendables, l’autre est droit et parfois obligé de sauver la mise pour son frère.

Le second volume avait montré par quel enchaînement de circonstances chacun des frères était amené à prendre puis à garder l’identité de l’autre durant l’année 1917. Ce troisième volume court sur les années 1918 et 1919. Il se clôt en Bohême, peu de jours après le défilé du 14 juillet 1919 dans la capitale française. Est mis en scène, avec trois semaines d’avance, la fameuse action de Charles Godefroy. Cet aviateur, porteur du mécontentement des pilotes obligés de défiler à pied pour la fête nationale à Paris, décide de faire passer son avion sous l’Arc de triomphe (sic).

Dans ce troisième volume, nous avons appris plus sur Walburga et les relations complexes qu’elle a entretenues dès le début du siècle avec les jumeaux. Elle les a connus en tant que modèle de leur père peintre qui cherchait une sinti comme modèle. Depuis le jour où notre gitane leur a prédit leur avenir, les deux frères ont vu leur avenir se construire en fonction de ce qu’elle leur avait dit ; les réactions étonnantes qu’ils ont pu avoir s’expliquent par le fait qu’ils ont voulu échapper à un destin tragique. Le pari s’avère finalement à moitié gagné pour les jumeaux et la bohémienne termine triomphante.

Alexandre

Note globale :

Par - 340 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :