Ecrire un avis

La guerre des Lulus: 1916 La perspective Luigi, 1

La guerre des Lulus: 1916 La perspective Luigi, 1
Casterman64 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Les Lulus font l’Allemagne et pas les armes à la main"

Les Lulus, en croyant prendre un train à destination de la Suisse, se retrouvent à Berlin. Ainsi comme les Pieds Nickelés, ils vont séjourner en Allemagne ; toutefois ils y sèmeront nettement moins la panique, n’y rencontreront pas le kaiser et auront des aventures à tonalité dramatique bien plus réalistes que celles des héros de Forton.

Lucas, Lucien, Luigi et Ludwig étaient en août 1914, quatre des pensionnaires de l'orphelinat de l'abbaye de Valencourt en Picardie ; à la fin de l’été 1914 ils avaient échappé au repli des enfants de cet établissement et avaient joué aux robinsons dans les bois alentours. Durant l’année 1915, ils avaient rencontré Luce une petite réfugiée belge et Hans un soldat déserteur allemand. Aussi ont-ils déjà quelques rudiments d’allemand qui leur permettent de survivre au milieu d’une bande de gamins orphelins qui vit de mendicité et vols dans la capitale allemande.

Le problème de la nourriture se pose de façon récurrente tout au long de la série, mais se décline de façon originale ici. Après avoir dû faire face à la police, ils se retrouvent en concurrence avec une autre bande. Leur séjour à Berlin se termine par leur arrestation dans des conditions assez logiques avec le contexte. Ils passent environ trois semaines en prison dans la capitale et ils ne vont quitter ces lieux que pour le camp d’Holzminden, à soixante-dix kilomètres à vol d’oiseau au sud de Hanovre. C’est Luigi qui l’explique et le raconte au journaliste qui vient l’interviewer en 1936 à Amiens.

Le second volume de cette série parallèle nous conduira donc dans un camp pour civils belges et français, où furent internés en particulier l’historien belge Pirenne, le professeur de médecine lillois Carlier, le député socialiste du Nord Gustave Delory (maire de Lille de 1896 à 1904), Charles Droz sous-préfet de Douai… Il est d’ailleurs sorti récemment, à propos de lieu précis, un ouvrage de Jean Claude Auriol intitulé Les oubliés d’Holzminden: un camp de déportation de 1914-1918.    

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 345 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur La Grande Guerre hors de France .

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :