Ecrire un avis

Iran-Israël : une guerre technologique, les coulisses d’un conflit invisible

Iran-Israël : une guerre technologique, les coulisses d’un conflit invisible
François Bourin 144 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Mieux vaut porter le poids de son propre chagrin que le fardeau d'autrui (proverbe iranien)"

L’on a vue récemment la réaction violente d’Israël face à l’accord sur le nucléaire iranien conclut à la mi-juillet 2015. L’ouvrage "Iran-Israël : une guerre technologique, les coulisses d’un conflit invisible" ne fait pas l’historique des relations entre Israël et l’Iran et ne rappelle qu’avec le dernier shah d’Iran les relations entre les deux pays étaient cordiales. Le premier ministre israélien Ben Gourion considérait l'Iran comme une partie importante de la coalition des non-arabes du Moyen-Orient et il fit un voyage officiel en 1961 à Téhéran.

Non seulement l’Iran des ayatollahs semble un danger pour Israël du fait de sa possible accession au nucléaire militaire, mais en plus cet état finance le Hamas (d’ailleurs sunnite) dans la bande de Gaza et le Hezbollah chiite au Liban.

Dans le chapitre quatre, Sarah Perez rappelle que la France et Israël ont commencé à se doter d’un arsenal nucléaire au milieu des années 1950 en travaillant de conserve. Ceci sous la houlette de Guy Mollet président du conseil socialiste d’une IVe république  finissante à Bourgès-Maunoury comme ministre de la Défense qui accueille dans les locaux de son ministère à Paris pour un long séjour Shimon Peres alors directeur général du ministère de la Défense. Toutefois en 1961, le général de Gaulle donna son accord pour aider à terminer la construction du réacteur de Dimona dans le Neguev mais décida de cesser toute aide française concernant l’usine de séparation du plutonium. Dès 1963, le réacteur de Dimona entra en service, et Israël produisait suffisamment de plutonium pour que l’état hébreu puisse posséder la bombe atomique au milieu des années 1960.

"Iran-Israël : une guerre technologique, les coulisses d’un conflit invisible"  examine les volontés d’influences géopolitiques de l’Iran et les réactions d’Israël face à ce danger (en particulier par l’assassinat de plusieurs ingénieurs iraniens sur le sol perse). Avec le développement d’internet la rivalité prend de nouvelles formes. Au passage  page 87 l’auteure rappelle que ce sont des techniciens israéliens qui ont mis au point « la clé USB, la boîte vocale, la messagerie instantanée, le système de téléphone Voice over IP ou encore la compression ZIP ». En prolongement de cet ouvrage, on pourra lire chez le même éditeur "Yasmine et Shira - Regards Croisés D'une Iranienne Et d'une Israélienne" de Shira Ansky et Yasmine Valipour.

Pour connaisseurs Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 438 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :