Ecrire un avis

Blasphémateur ! Les prisons d’Allah

Blasphémateur ! Les prisons d’Allah
Grasset238 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Le poids de la religion, le choc du bâillon"

Waleed Al-Husseini est un des membres fondateurs du Conseil des ex-musulmans de France (CEMF ) né en juillet 2013 à Paris. Né en Cisjordanie, dans une agglomération relevant de l’autorité palestinienne au milieu d’une terre occupée par Israël, il a fait des études d’informatique. En naviguant sur internet, il a acquis un regard critique sur l’islam et a voulu faire partager celui-ci sur un blog. Il a été incarcéré en 2010 pour son rejet de la religion musulmane sur internet. Libéré grâce à la pression internationale, mais en attente de procès il a choisi de passer en Jordanie et a obtenu l’asile politique en France. Il a eu des contacts avec Myriam Namazie, une femme d’origine iranienne cofondatrice du Conseil des ex-musulmans de Grande-Bretagne. Il explique: "Dans une société comme la mienne, on ne choisit pas sa religion. On hérite d'un nom, d'une confession, et personne n'a son mot à dire. Je suis donc devenu musulman par héritage, par tradition et par apprentissage, non par choix".

Dans les pages 220 de son ouvrage, il propose la charte de la laïcité en dix points élaborée par le CEMF, à savoir :

« 1 L’universabilité des droits et l’égalité dans la citoyenneté : nous nous opposons à toute forme de tolérance à l’égard de croyances inhumaines ; nous rejetons toute discrimination et tous mauvais traitements pratiqués au nom du respect de la religion et de la culture.

2 La liberté de critiquer les religions : l’interdiction de toute restriction de critiques et de s’exprimer sous quelque prétexte que ce soit, et particulièrement au nom de la sacralité de l’Islam.

3 La liberté de religion et d’athéisme.

4 La séparation entre l’Église et de l’État, la religion et l’éducation, la religion et la législation.

5 L’interdiction des coutumes, habitudes, règles, cérémonies ou activités religieuses qui sont incompatibles avec les droits et les libertés des peuples ou qui les violent.

6 La prohibition de toutes les coutumes culturelles ou religieuses qui freinent l’autonomie des femmes, pénalisent leur liberté et les privent de l’égalité. La prohibition de la ségrégation entre les sexes.

7 La prohibition de toutes interférences par quelque autorité, familiale ou parentale, ou par les autorités officielles dans la vie privée des femmes et des hommes et dans leurs relations personnelles, sentimentales et sexuelles, et leur sexualité.

8 La protection des enfants contre toute manipulation et abus par la religion et les activités religieuses et à leurs institutions.

9 L’interdiction de toute forme de soutien financier, matériel ou moral par l’État aux religions, aux activités religieuses et à leurs institutions.

10 L’interdiction de toute forme de menace et d’intimidation religieuse ».

 

Pour tous publics Aucune illustration

Benjamin

Note globale :

Par - 481 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :