Ecrire un avis

Saint Jean-François Régis: Du Languedoc au Vivarais

Saint Jean-François Régis: Du Languedoc au Vivarais
Fidélités71 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Il est arrivé à pied du Quercy"

Pour une fois, on se risquera à une contrepètrerie (toutefois non vulgaire et en tenant compte de la prononciation ancienne maintenue plutôt au nord de la Loire) ; celle-ci nous est suggérée par le sous-titre de l’ouvrage Le marcheur de Dieu. Ce livre a l’apparence d’un album pour enfants, vu l’importance et la grande qualité des illustrations, mais il s’adresse à un lectorat de lycéens ou adultes.

Il s’agit de nous conter la vie de Jean-François Régis est mort à quarante-trois ans le 31 décembre 1640. Il appartient à l’univers des jésuites du XVIIe siècle puisque cet ordre à été fondé un peu avant le milieu du XVIIe siècle. Comme le futur Saint Vincent de Paul il fut un agent, sous le règne de Louis XIII, de la Contre-Réforme. Les deux appartiennent d’ailleurs à la France du sud-ouest rurale, puisque nés dans des villages ; Saint Vincent de Paul est natif du vicomté de Dax et Jean-François Régis  est un Languedocien qui a vu le jour entre Narbonne et Carcassone. Par ailleurs tous deux font dans l’humanitaire avant que le mot n’existe.

Il fait ses études chez les jésuites à Béziers et devient professeur de grammaire dans un collège jésuite. Après des reprises d’études alternant avec des périodes d’enseignement, il devient prêtre en 1630. Son action pour soulager les malheurs de son temps s’accomplit dans divers territoires géographiques qui sont passés en partie au protestantisme au XVIe siècle : Montpellier, Sommières (près de Nîmes, à ne pas confondre avec son homonyme en Poitou), le Vivarais et le Velay. On remarque, de sa part, une attention particulière au sort des femmes ; sont évoquées ses attentions aux prostituées de Montpellier, aux filles-mères et aux dentellières du Puy.

Une carte géographique centrée sur le Languedoc et la bordure orientale du Massif central aurait permis de situer les divers lieux liés à Saint Jean-François Régis. Le Puy et Lalouvesc  (ici avec son ancien orthographe "La Louvesc")  à cinquante kilomètres à vol d’oiseau de Saint-Étienne en direction du sud-est sont des lieux de pèlerinage qui lui sont liés.

Basilique Saint-Régis de Lalouvesc

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 333 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :