Ecrire un avis

C'est David contre Goliath

C'est David contre Goliath
Artège113 pages
1 critique de lecteur

Avis de Ernest : "Jésus crie et la caravane passe"

Il ne faut pas confondre Françoise Claustres vulgarisatrice de talent et Françoise Claustre ethnologue qui entra dans l’histoire des relations tumultueuses entre le Tchad et la France du fait de ses années de captivité comme otage, dans le Tibesti.

Dans le livre C’est David contre Goliath, on a généralement une expression traitée en une page et même parfois sur une double-page. Ainsi en prenant deux pages pour commenter l’expression " c’est une Bible", on permet de bien cadre le lecteur sur les ouvrages qui sont les références de l’Ancien et du Nouveau Testament.  

L’intérêt de l’ouvrage est donc qu’il ne se contente pas d’une explication, au demeurant attrayante et pédagogique, de chaque expression. C’est une véritable base culturelle en matière de religion chrétienne et juive que l’auteure fournit à son lecteur.

On relève en particulier les expressions suivantes : Pauvre comme Job, À Pâques ou à la Trinité, Jeter la première pierre, Être aux anges, Pleurer comme une Madeleine, Avocat du diable, Œil pour œil et dent pour dent,  Adorer le veau d’or, Crier sur tous les toits, Un bon Samaritain, Une période de vaches maigres, Un travail de bénédictin.

Un choix de couleur permet de différencier entre eux des termes de la vie religieuse (comme "Ce n’est pas catholique"), d’expressions d’origine biblique (par exemple "Une période de vaches maigres") ou de mots liés à une fête particulière ou un évènement singulier (ainsi en est-il de "Être un bouc émissaire").  Une table des matières n’est jamais un luxe, on regrette son absence et on sait que nous ne manquons pas une occasion de "prendre notre bâton de pèlerin" sur la question.

Certes certaines expressions proposées ne sont plus employés aujourd’hui même par des personnes à l’âge de la retraite, toutefois elles les comprennent toujours. Ce livre sera donc pour eux un joli présent et d’autre part collégiens ainsi que lycéens rencontrent les mots en question dans des ouvrages littéraires aussi est-il bon qu’ils les connaissent. On a une illustration par page ; Grégoire Berquin (né en 1971 à Marseille) a un peu le style graphique de la BD que produit Bruno Heitz ; toutefois ici aucun texte ni dans des cartouches ni dans des bulles.  

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Ernest

Note globale :

Par - 290 avis déposés -

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Histoire des religions :