Ecrire un avis

les origines du christianisme 30-451

les origines du christianisme 30-451
hachette194 pages
2 critiques de lecteurs

Avis de Grégoire : "Assez ardu mais complet, bien structuré et illustré"

Michel Rouche, spécialiste de l'antiquité tardive et des "origines", nous offre ici un ouvrage aussi complet que technique. Il décrit quatre siècles de mise en place du dogme et de débats théologiques complexes. Quelques bases théologiques et et une connaissance du christianisme sont souhaitables pour se plonger dans ce livre assez ardu.

Heureusement, la structuration du livres en chapitres avec introduction et conclusion, et la subdivision des chapitres en paragraphes clairs permet une lecture fluide. A noter également, plusieurs cartes, schémas et tableaux synthétisent l'information et offrent un grand intérêt.

La première partie du livre porte sur les tous premiers chrétiens, issus du peuple juif attendant son sauveur. Ils ne parviennent pas à convertir les juifs à leur foi, et se séparent peu à peu de cette religion, surtout après les premiers martyrs (Etienne, Jacques, Paul, Pierre). A cette branche des judeo-chrétiens, s'ajoute la branche des pagano-chrétiens issus du paganisme donc hors de Palestine, communauté à laquelle Paul s'adresse principalement et qui deviendra rapidement majoritaire.

Au deuxième siècle, le peuple romain doute de plus en plus de sa religion et plusieurs nouveaux courants religieux asiatiques s'installent dans l'Empire. Les martyres chrétiens, au lieu de freiner l'essor de cette religion devenue grecque et syriaque, a pour effet de multiplier les conversions y compris à Rome. La non-violence des chrétiens face à leur persécution intrigue, de même que leur vision nouvelle de la chair, de la sexualité et de la vie éternelle.
Le IIe siècle est aussi celui de la mise en place du Nouveau Testament, destiné jusque là à être lu oralement uniquement. Sont rejetés les écrits gnostiques et apocryphes. C'est aussi le début de la structuration de l'Eglise, avec les prémices d'un clergé y compris féminin.

Le IIIe siècle voit encore une nouvelle expansion malgré une persécution de plus en plus importante (Dève, Valérien, Dioclétien). De nouvelles questions se posent avec la "démocratisation" du christianisme, comme l'attitude que doivent observer les soldats chrétiens ou le cas du re-baptême des hérétiques.
Avec Origène notamment, la pensée chrétienne adopte la culture gréco-romaine. C'est une révolution mentale qui aboutit à une religion savante, intellectuelle, compatible avec les acquis de la philosophie grecque notamment d'Aristote et de Platon.

Au IVe siècle, le christianisme devient autorisé avec Constantin, puis religion officielle avec Théodose. La scission de l'Empire en deux provoque également une vision différente du rapport politique / foi : l'Empire domine la religion en orient, ce n'est pas le cas en occident. La crise arienne et les troubles politiques qu'elle engendra, ainsi que le courant ascétique désirant revenir à une foi pure comme aux origines, font l'objet de synodes et de choix théologiques (dogme de la Sainte Trinité, libre arbitre ...). Sont mis en places également de nouveaux bâtiments religieux tels qu'on les connaît aujourd'hui, un calendrier liturgique, les sacrements, la primauté de l'évèque de Rome. L'Eglise devient catholique c'est-à-die universelle. Fin IVe et début Ve siècle, arrive le temps des Pères de l'Eglise. Issus de familles riches et cultivées, ils mettent à profit leurs connaissances en rhétorique pour fonder une approche toujours plus intellectuelle et savante de la foi.

Table des matières :

1. La naissance tumultueuse du christianisme
Le judaïsme au premier siècle / L'Eglise de Jérusalem / Les missions de Paul / La crise des années 60 / Conclusion
2. L'expansion du christianisme dans l'Empire romain
Les paganismes / L'expansion du christianisme / La fin du judéo-christianisme / Conclusion
3. Les causes du succès du christianisme
Les chrétiens subversifs / Défense des chrétiens / Un autre adversaire / Naissance de la théologie / Conclusion
4. L'organisation de l'église chrétienne au IIème siècle
La liturgie / La parole / Le clergé / Conclusion
5. Les crises religieuses de IIIème siècle
Progrès de l'évangélisation / Les persécutions / La Petite Paix de l'Eglise / Le dernier choc / Conclusion
6. La révolution mentale du IIIème siècle
La nouvelle pensée chrétienne / Helléniser le christianisme / Mani, le soleil et Plotin / Conclusion
7. De l'Eglise libre à l'Eglise d'Etat
Constantin et l'arianisme / Vers le triomphe de l'arianisme / La dernière phase de la crise arienne / L'Eglise face à l'Etat / Conclusion
8. Le mouvement monastique et les querelles christologiques
Naissance du monachisme / Naissance du cénobitisme / L'hostilité antimonastique / Le nestorianisme / Le monophysisme / Conclusion
9. L'invention d'une chrétienté
Nouvelle expansion / L'Eglise dans la ville / La liturgie / Conclusion
10. L'âge d'or des Pères de l'Eglise
A masse chrétienne, élite d'écrivains / Les Pères grecs / Les Pères latins / Augustin / Conclusion : une vision de l'histoire

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations Plan chronologique

Grégoire

Note globale :

Par - 52 avis déposés - lecteur/trice régulier/ère

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Avis de chevry : "clair et complet"

On ne revient pas sur la qualite des recherches et des travaux historiques de Michel Rouche qui expose de facon pedagogique et structuree un sujet compris dans son contexte. Cette histoire des premiers siecles montre comment le christianisme s est elabore et construit par des choix et des innovations , par des engagements d hommes et de femmes jusqu'à l elaboration (tardive) du canon des ecritures et d une eglise organisee qui ont permis de supplanter l empire romain.

Pour connaisseurs Aucune illustration Plan chronologique

Note globale :

Par - 17 avis déposés - lecteur régulier

285 critiques
05/04/17
Le poisson : un des plus vieux signes religieux de l’ère chrétienne 

https://www.franceinter.fr/emissions/faut-il-y-croire/faut-il-y-croire-01-avril-2017
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Discussion

4 critiques
21/03/14
Rouche est l'un des plus grands spécialistes de l'antiquité tardive.
Connectez-vous pour poser une question ou écrire un commentaire

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :