Ecrire un avis

La France en Chine de Sun Yat-sen à Mao Zedong 1918-1953

La France en Chine de Sun Yat-sen à Mao Zedong 1918-1953
Presses universitaires de Rennes751 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "La France navigue au milieu de plusieurs Chine et ça empire avec le temps"

On savait que la concession française de Shanghai servit de refuge à des dirigeants du Parti communiste chinois, on apprend également que celle de Tianjin (ville portuaire proche de Pékin) permit, aussi dans l’Entre-deux-guerres, à certains opposants au pouvoir chinois de trouver un asile. D’ailleurs à Tianjin les Français réalisèrent un coup de force en élargissant, au mépris du droit, leur concession en y incluant des bâtiments relevant de la religion catholique dont la France devenue laïque était la protectrice en Chine.  Ils y payèrent un boycott qui freina leur recrutement de travailleurs dans la zone des armées durant la Grande Guerre.

Cet ouvrage permet en fait de suivre tous les méandres de l’évolution politique de la Chine depuis la chute de l’Empire à la naissance d’une république (d’ailleurs remise en cause, dans ses premières années, à deux reprises pour le retour à la monarchie impériale). Nous éclairer sur les dessous de l’influence occulte japonaise (par le biais de la corruption de certains dirigeants du pays ou d’une province) et les rebondissements de la lutte entre les seigneurs de la guerre n’est pas un des moindres mérites du livre.

Il ne néglige pas pour autant la montée en puissance de Jiang Jieshi (Tchang Kaï-chek ) au sein du Guomintang et les tensions entre ce dernier parti et le parti communiste chinois. Durant cette quarantaine d’années (de la chute de l’Empire à la proclamation de la République populaire de Chine), la diplomatie française essaie de jouer au plus fin pour ne pas paraître trop soutenir tout en ne se fâchant pas avec certains pouvoirs et tente de sauvegarder les intérêts du drapeau tricolore.

Il est très intéressant de faire connaissance avec le personnel diplomatique et consulaire durant cette période avec une focalisation sur les années de la Seconde Guerre mondiale où se pose la question de la fidélité ou non au gouvernement de Vichy et le fait qu’il y a en Chine deux gouvernements, celui légitime replié à Chongqing et celui collaborateur de Nankin.

On découvre parmi ceux-ci Léon Jankélévitch (révoqué par Vichy comme juif mais de retour sous la IVe République), Jean Paul-Boncour le neveu du député et sénateur SFIO puis socialiste indépendant du Loir-et-Cher, Roland de Margerie qui remet les clefs en 1943 de la concession française de Shanghai au maire de la cité, à savoir Cheng Gengbo, ceci se passant sous l’autorité de chacun des gouvernements collaborateurs des deux pays.

La question de la reconnaissance du gouvernement communiste par Paris dans les années 1950 et si le choix se fait de continuer à privilégier la légitimité de Jiang Jieshi, des contacts officieux se maintiennent, ce qui est l’occasion d’évoquer le voyage privé d’Edgard Faure en 1957. Par ailleurs il est rappelé que Jean-Paul Sartre est venu, avec Simon de Beauvoir, dans le pays au milieu des années 1950.

Ravi très au-delà de mes attentes, du contenu global de l’ouvrage, j’ai réellement piqué une colère quand j’ai vu les cartes géographiques proposées (se munir d’une loup est indispensable à chacun), ce n’est pas parce que l’ouvrage porte essentiellement sur l’Entre-deux-guerres qu’il fallait s’autoriser à proposer une qualité de reproduction du niveau de cette époque, d’une carte à l’autre les provinces sont écrites dans une transcription latine différente, d’autre part à titre d’exemple une province comme le Zhili citée vingt fois dans le texte n’apparaît pas car on n’a pas donné une carte des provinces pour l’Entre-deux-guerres. On apprécie par contre que la bonne cinquantaine de photographies est reproduite de façon assez bonne, leur contenu est extrêmement intéressant.        

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 466 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :