Ecrire un avis

La balade de Mulan

La balade de Mulan
Hongfei40 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Selon Xu Wei la Jeanne d’Arc chinoise aurait combattu les Ruanruan (cousins de nos Avars européens vaincus par Charlemagne)"

Pour nous conter cette légende connue de tous les Chinois, il a été fait le choix d'un format de page conséquent (33 x 25 cm) et de plus l'illustration couvre deux pages. En effet le texte est inséré dans l'illustration, on compte environ 30 mots par double-page. Clémence Pollet a choisi la linogravure pour exprimer cette aventure d'une jeune Chinoise, les couleurs très vintage nous aide à nous plonger dans ce récit du passé.

Le texte parle de "khan" un terme propre aux Barbares turco-mongols (songeons à Gengis Khan), car il reprend la première version de cette légende (comme une page d'explication finale le dit), qui date de la période de 420 à 589, dite des dynasties du Nord et du Sud (voir en chinois et français le texte à http://www.ventdusoir-poesie.fr/ballade-mulan.htm). Ce texte né dans l’imagination d’un homme du nord de la Chine, vivant au Ve siècle, sous le joug d’une dynastie barbare vite sinisée est largement remanié et popularisé par la forme théâtrale au XVIe siècle par Xu Wei sous la dynastie des Ming.

Faire le choix du Fleuve jaune plutôt que du Fleuve bleu pour évoquer une province menacée par des Barbares non-sinisés est pertinent. Ce texte de Clémence Pollet est porteur de l'idée de piété filiale (comme l’original) puisque la jeune héroïne prend la place de son père appelé à servir dans les armées chinoises :

«Père n’a pas de fils adulte et je n’ai pas de frère aîné. Qu’on m’équipe avec cheval et selle: je partirai en campagne à la place du Père!»

Dans la pièce de Xu Wei l’influence du néoconfucianisme est encore plus prégnante puisque Mulan sollicite l'autorisation paternelle avant de partir et se suicide par refus du rôle de concubine de l'empereur qui lui serait imposé à l’avenir par ce dernier.

Mulan, dont à la fin du XXe siècle un dessin animé de Walt Disney avait été le personnage principal d'un dessin animé, est l'équivalent de notre Jeanne d'Arc, avec toutefois une fin bien plus heureuse dans la poésie originelle puisqu'au bout de douze ans à guerroyer, Mulan retrouve une vie de femme. On peut ouvrir un débat sur l’identité, la liberté, la question du genre. La phrase poétique qui le clôt invite à réfléchir aux différences qui existent dans la Nature entre mâle et femelle :

« Lapin mâle trébuche, pendant que lapine avance la vue troublée. Lorsque les deux lapins courent côte à côte, leur identité devient un mystère long à percer… »

La version en caractères classiques (donc non simplifiés) de cette légende est donnée dans un chinois littéraire de l'époque médiévale à la fin de l’ouvrage "La balade de Mulan" de Clémence Pollet. Il est précisé le sens du prénom Mulan et du nom de famille Hua qui caractérisent l'héroïne.      

coup de coeur !

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 466 avis déposés - lectrice régulière

298 critiques
16/11/15
L’album français La Ballade de Mulan récompensé par un Chen Bochui international.

LES PRIX Chen Bochui tiennent leur nom d’un écrivain (1906-1997), grand défenseur de la littérature enfantine contemporaine en Chine. Créés en 1981, ils sont ouverts aux éditeurs du monde entier en 2014 dans le but de “promouvoir l'excellence de l'édition pour la jeunesse, la diversité culturelle et d'encourager la lecture des jeunes enfants”. » En 2015, ils ont été décernés par un jury international notamment composé par ZHOU Xiang, auteur et éditeur chinois, l’espagnole Maria Jesus GIL, la française Nathalie BEAU ou encore l'illustrateur sud-africain Piet GROBLER.
466 critiques
01/10/18
Après le dessin animé sur Mulan, les studios Walt Disney font un remake en film avec des véritables acteurs ; ce dernier doit sortir en 2019. La réalisation revient à la nouvelle-zélandaise Niki Caro, Mulan sera interprétée par l’actrice chinoise Liu Yifei bien connue et un rôle de la sorcière par la célèbre Gong Li. Le rôle du khan est donné à Jason Scott Lee, ce qui prouve que l’action sera contextualisée chez la dynastie des Wei du nord, d’origine turque mais régnant sur des populations en majorité chinoise ; ces souverains luttent contre les nomades ruanruans.
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :