Ecrire un avis

Camille Paris: L’aventurier d’Annam (1885-1908)

Camille Paris: L’aventurier d’Annam (1885-1908)
L’Harmattan 247 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "L’Indochine de Paul Bert, Albert Brière, Jean-Marie de Lanessan, Paul Doumer et les autres"

Camille Paris est né le 10 septembre 1856 à Lunéville et mort en Indochine, l'année 1908, dans des circonstances mystérieuses. Il est d’abord un fonctionnaire de l'administration coloniale française en Indochine, au moment où la France se fait céder L’Annam et le Tonkin comme protectorats.

L’auteure, en s’appuyant sur les écrits de son grand-père, parvient à faire comprendre combien dans ces deux régions la violence coloniale fut intense. Afin de se développer, certaines missions catholiques n’hésitent pas à acheter des enfants (orphelins mais aussi enlevés à leurs parents) afin d’en faire des chrétiens. Durant la dernière période de sa présence Camille Paris est planteur de café, sériciculteur et éleveur.

Il participe aux campagnes archéologiques qui amènent à redécouvrir l’architecture cham  (au centre de l’Annam et dans le Cambodge) ; cette dernière est d’inspiration hindouiste alors que ce peuple est passé à la religion musulmane (non sans l’adapter) à partir du XVe siècle. Le sanctuaire de Mỹ Sơn fut identifié par Camille Paris en 1889, alors qu’il dirigeait la construction d'une ligne télégraphique en Annam. On doit aussi à ce dernier d’avoir dressé de nombreuses cartes géographiques pour l'Annam.  

coup de coeur !

Pour tous publics Peu d'illustrations

Octave

Note globale :

Par - 422 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :