Ecrire un avis

Portraits de résistants

Portraits de résistants
Librio 112 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Des résistants fort divers"

Toujours à prix modique, ici trois euros, ces ouvrages de la collection Librio sont conçus avec une grande rigueur historique au service d'une vulgarisation de bon aloi. Les choix sont très pertinents et sur ces dix personnalités si l'une nous semble étonnante c'est qu'il s'agit d'un illustre inconnu sous son véritable nom mais fortement cité en tant que "colonel Rémy".

Dans sa préface Jean-Pierre Guéno explique que cet ouvrage est en lien avec l'actualité puisque le 27 mai 2015 quatre figures de la Résistance entrent au Panthéon. Parmi les dix figures présentes dans "Portraits de résistants", on peut distinguer ceux qui ont connu la Déportation, à savoir Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Edmond Michelet et Charlotte Delbo-Dubach. D'autres sont morts du fait de leurs actions de Résistance ou en tant qu'ennemis jurés de Vichy et des ultra de la Collaboration, ce sont Jean Zay, Missak Manouchian, Pierre Brossolette et Jean Moulin. Enfin d'autres, sans avoir connu l'arrestation par les Allemands ou des Français au service du Reich, ont survécu au-delà de l'année 1945, ce sont Joseph Kessel (constamment à Londres de 1940 à 1944)  et le colonel Rémy (rentré à Londres à l'automne 1943).

Ce n'est pas l'ensemble de la biographie de chaque personne qui est proposé, mais seulement la période d'avant et pendant l'Occupation. Ceci  n'est pas sans surprise. Ainsi apprend-on que  le colonel Rémy, influencé par la théorie du "Glaive et du bouclier" et non de de ("L'épée et le bouclier") faisant de Pétain le bouclier des Français et de de Gaulle leur bras armé, alla jusqu'à rejoindre en 1951 l'Association pour la défense de la mémoire du maréchal Pétain. Cet ouvrage ne le dit pas mais il écrivit en effet en 1950 dans l'hebdomadaire "Carrefour" que le général de Gaulle aurait déclaré en 1947 qu'entre 1940 et 1944, la France eût à son arc deux cordes, celle à son nom et celle au nom  de Pétain. Le général de Gaulle démentit rapidement.

Sur Pierre Brossolette, certains apprendront qu'il est le fils d'un inspecteur primaire Léon-Célestin, d'ailleurs ajouterons-nous personnellement auteur de nombreux manuels d'histoire pour l'école primaire. Autour de Charlotte Delbo-Dubach, d'autres découvriront que son surnom de "Jouvette" lui vient du fait qu'elle fut la secrétaire de l'acteur Louis Jouvet. On sait que chez Oskar est sortie sur cette femme une biographie, à destination des élèves du secondaire, fort bien faite. On y découvrira sa vie, non moins agitée durant les Trente glorieuses.      

Accessible jeunesse Aucune illustration

Zaynab

Note globale :

Par - 526 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'Histoire de France pour les enfants .

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :