Ecrire un avis

La patrouille des invisibles

La patrouille des invisibles
Glénat110 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Dans le Breton, même éleveur de cochon, tout n’est pas bon !"

Un pilote de la Belle Époque Adolphe Pégoud fascine un jeune Parisien Hubert Lessac sur l’aérodrome privé de Buc en Seine-et-Oise (il appartient à Louis Blériot) et ce dernier devient un as de l’aviation de guerre. L’ouvrage rappelle entre autre d’ailleurs la mort de Pégoud le 31 août 1915 (près de Belfort, ajouterons-nous) et de Guynemer (dans les Flandres belges, préciserons-nous).
Toutefois préoccupé par sa relation amoureuse, notre pilote Hubert Lessac se fait descendre par un avion allemand ; heureusement il était juste au-dessus du man’s land et il est récupéré par de courageux poilus. Il fait connaissance avec des gens qui semblent partager une grande solidarité et admiration mutuelles. Deux (dont un Breton) ont été au bagne et l’ont quitté du fait de leur engagement, voilà un bel anachronisme car aucun forçat n’a eu son billet de retour pour venir combattre les boches.
Toutefois ce fait va avoir des conséquences inattendues lorsque des rumeurs d’Armistice arrivent dans cette escouade. Notre héros hospitalisé depuis quelques mois car gueules cassées (blessé au visage) apprendra par un seul survivant l’évènement tragique qui s’est joué un jour précis.

En plus du récit en BD, on un carnet de croquis et deux pages pour expliquer quelques réalités de l’époque qu’elles prennent la couleur de l’argot du poilu (tiré d’ailleurs parfois de l’arabe comme maboul) ou non (fokker ou mauser par exemple). Voilà un graphisme exceptionnel qui renvoie à l’expressionnisme pour le trait et à William Turner pour les couleurs.
coup de coeur !

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations Plan chronologique

Xirong

Note globale :

Par - 466 avis déposés - lecteur régulier

356 critiques
06/01/15
Olivier Supiot est né le 7 mai 1971 à Angers. Aussi il a droit à une page entière dans le mensuel du Conseil général "Maine & Loire" de septembre 2013 (page 23).
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :