Ecrire un avis

Svoboda, 2 Iekaterinbourg été 1918

Svoboda, 2 Iekaterinbourg été 1918
Futuropolis48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Le périple de la légion tchèque dans la Russie en révolution"

Avec l’entrée en guerre des USA et le principe des nationalités porté par son président, l’arrivée au pouvoir en France d’un Clemenceau voulant démanteler l’empire austro-hongrois (ce dernier fréquentant certaines figures slaves en exil de cet empire) la perspective de naissance de nouveaux états en Europe centrale a pris de la consistance. Aussi lorsque deux révolutions bouleversent l’organisation de la Russie, 70 000 soldats prisonniers de guerre d’origine tchèque ou slovaque manifestent le désir de rentrer en Europe occidentale afin d’aider les Alliés à vaincre l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie. C’est le périple qui les amène à traverser d’Ouest en Est l’empire russe que nous conte cet album.

Pour l’illustration de Svoboda, 2 Iekaterinbourg été 1918, on relève la grande expressivité des visages, une harmonie des couleurs fréquente, un découpage de la page loin d’être monotone et une bonne fluidité graphique. La vision des combattants de cette Légion tchèque est bien idéalisée et les problèmes qu’ils rencontrent avec les autorités bolchéviques semblent souvent ici dus à des malentendus alors qu’ils pourraient relever, aux yeux de l’histoire, de l’affrontement de deux projets antinomiques. Le tome Svoboda, 2 Iekaterinbourg été 1918 est centré autour de l’arrivée (totalement fictive) de quelques membres de cette légion dans la cité où le tzar et sa famille sont emprisonnés par les nouvelles autorités russes. C’est en effet la menace de voir leur échapper ces otages qui amena les bolchéviks à les éliminer.

La série Svoboda est prévue en 8 tomes, ce qui devrait nous donner le temps d’en apprendre plus sur le fait que cette légion tchèque fut le fer de lance des armées blanches même si celle-ci livre le 15 janvier 1919 l’Amiral Koltchak aux bolchéviks afin de pouvoir fuir librement vers l’Est. Le choix du narrateur interne en la personne d’un membre de cette légion nous épargnera une fois de plus les hécatombes et les pillages qui parsèment son chemin. La mainmise par celle-ci des réserves de devises de la Banque Impériale Russe à Kazan devrait nous être évoquée. Ce trésor a servi de motivation pour quelques aventures de BD dont la plus connue est celle de Corto Maltese en Sibérie.

Alexandre

Note globale :

Par - 381 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :