Ecrire un avis

Calvin: un monologue

Calvin: un monologue
Labor et Fides 52 pages
1 critique de lecteur

Avis de Ernest : "In God and in gold, Jean Calvin trust"

Cette pièce a été crée en 2016, le spectacle a connu un grand succès en Suisse romande en 2016 et 2017. En 2009 Dominique Ziegler avait produit déjà, autour du réformateur né en Picardie, un œuvre du spectacle vivant à l’occasion du cinq centième anniversaire de sa naissance. C’est pour le demi-millénaire de l’affichage par Luther de ses thèses dans une ville de Saxe que ce nouveau spectacle a vu le jour.

Musée Jean Calvin à Noyon dans l'Oise

Calvin vient de voir mourir son enfant et en la présence de son cadavre il évoque ce que fut sa vie et se remémore les combats politiques et théologiques qu’il a menés. Ce qui rappelle que les bourgeois de Genève ne l’ont pas toujours apprécié et même l’ont banni :

« Aujourd’hui j'enterre mon fils… Mon fils unique : Jacques. Celui qui n’a pas vécu. Mon petit Jacques... Le Seigneur l’a repris. Il sera mieux à ses côtés que dans cette ville que je n’aime pas. Et qui ne m’aime pas… »  

Ici on se trouve face à un Calvin intimiste, l’homme se confie, s’explique, se justifie et prédit même l’avenir. Il voit la parole du Christ qui va essaimer en Amérique du nord (licence fictionnelle) :

« Nul doute qu’un jour futur de ces contrées exotiques naîtra une civilisation régénérée, portant haut et fort les valeurs du Christ et irradiant l’ensemble de la planète de sa juste puissance ».

Il y a évidemment un mot autour du prêt à intérêt réhabilité par Calvin (pages 37-38). On retrouve en prolongement les idées du sociologue allemand Weber au sujet du fait que la morale protestante a permis le développement du capitalisme :

«  le goût de l’effort, la cessation du gaspillage à travers le vice permettra l’accroissement de votre productivité au-delà de ce que vous pouvez imaginer ».

Statue de Jean Calvin à Genève

Farel, qui d’ailleurs s’opposa aux pasteurs de sensibilité calviniste en Pays de Vaud (voir Histoire de la Réforme protestante dans le Pays de Neuchâtel), est évoqué :

« Bien sûr j’ai tenté de fuir. Mais Dieu, par la bouche de Farel, m’a enjoint d’assumer cette lourde tâche. Alors je suis resté ».

C’est également le cas pour Luther, à plisieurs occasions, et de façon significative à propos de la Guerre des paysans et des anabaptistes (se reporter aux échecs de ces derniers à Zürich en lisant un chapitre de l’ouvrage Une histoire de la Réforme protestante en Suisse) :

« Et par conséquent structurer la société. Ainsi se sont conçues les justes hiérarchies contre lesquelles s’opposèrent Müntzer et ses disciples. Et Luther a eu raison de soutenir les princes contre les paysans qui se révoltaient en son nom. Dieu n’aime pas le désordre ».

Sur la question de la condamnation à mort de Michel Servet qui niait l’idée de Trinité, sur laquelle reposait toute religion et société chrétiennes, on a un long développement pages 39 à 47. 

En résumé, on a là une très bonne vulgarisation des idées de Calvin en matière religieuse et en organisation de la société, ceci évidemment avec un vocabulaire dont nombre de mots n’étaient pas à la disposition de Calvin mais aisément compréhensibles par des lycéens. Ceux qui ne sont pas béotiens, en matière d’histoire du protestantisme, goûteront les allusions à des faits précis dont l’ouvrage est parsemé. On a, en pleine page, quatre belles illustrations  de Marius Margot, dont une à dimension onirique.

Passionné par les grandes figures historiques, Dominique Ziegler nous avait déjà livré, sur les planches, un Molière, Rousseau et Jaurès. Actuellement il propose également Le rêve de Vladimir au Théâtre Alchimic de Genève (du 31 octobre au 19 novembre 2017) ; ceci se fait évidemment à l’occasion du centenaire de la Révolution d’octobre.

Calvin dans un colloque à Genève en 1549

Pour tous publics Quelques illustrations

Ernest

Note globale :

Par - 182 avis déposés -

182 critiques
02/10/17
Martin Luther et Jean Calvin exposition temporaire du 20 mai au 17 décembre 2017 au musée Jean Calvin de Noyon
http://www.ville-noyon.fr/-Expositions,154-.html
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :