Ecrire un avis

La fin du rêve socialiste : l'impasse du XXe siècle

La fin du rêve socialiste : l'impasse du XXe siècle
Le bord de l'eau271 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Le PCF est né à Tours et un Tourangeau nous raconte son agonie"

L'auteur est né vers 1930 et il a exercé des responsabilités au PCF jusqu'à ce que Georges Marchais ne s'impose définitivement au sein de ce parti. Dans "Mémoire d'un fils de paysan entré en communisme" paru en 2000, il avait raconté son enfance dans un village d'Indre-et-Loire. L'ouvrage se veut une histoire des idées socialistes (au sens large) de Babœuf à aujourd'hui. On couvre donc une période allant de la Révolution française au début du XXIe siècle et avec le dernier chapitre "Penser après", c'est donc pratiquement 250 ans de l'histoire du socialisme en France qui est relaté. En fait à partir de 1900, c'est la naissance et l'évolution des partis socialiste et communiste français qui sont essentiellement développées. Comme des observateurs politiques actuels, Gérard Belloin pense que nombre de dirigeants du Parti socialiste français se veulent des socio-libéraux et se donnent comme objectif de réformer la société française pour l'adapter à l'économie mondialisée et que cela passe pour eux par une baisse du coût du travail. Les références récurrentes récentes de Manuels Valls à Georges Clemenceau, qui fut l'adversaire constant des leaders socialistes, peuvent venir à propos dans l'esprit du lecteur pour se dire que l'on est bien 2014 au bord du gouffre. Reste plus qu'à faire un petit pas en avant (sic) pour nombre d'élus socialistes français ...

Selon l'auteur, l'arsenal idéologique du socialisme est de toute façon devenu obsolète. Il estime que tout en constituant un progrès le partage des idéaux démocratiques, le risque de se contenter de la dénonciation que des effets les plus pervers et révoltants de l'ordre social peut empêcher l'élaboration d'une critique de fond à partir de nouvelles grilles qui mettent en avant la nécessité de construire « un monde respectueux de l'homme et de la nature et le foisonnement des initiatives citoyennes qui les expérimentent. L'impératif de sauvegarder la planète confère à ces recherches d'un "après" le caractère d'une urgente nécessité » (page 271). Les mouvements progressistes actuels doivent garder ce qui était le plus honorable dans les démarches socialistes et bien voir comment certains de leurs idéaux ont été détournés. Connaître l'histoire des mouvements nés de l'oppression du capitalisme sauvage du XIXe siècle doit aider à lutter contre l'oppression, certes très différente, mais aux yeux de l'auteur tout aussi sauvage du capitalisme du XXIe siècle. Chez ce même éditeur sort pour la mi-novembre 2014 "Devenir socialiste : le cas Jaurès" de Gilles Candar, nous en reparlerons.

Pour connaisseurs Aucune illustration Plan chronologique

Adam Craponne

Note globale :

Par - 656 avis déposés - lecteur régulier

315 critiques
27/11/16
Michel Wieviorka : "L'idée de gauche est en perdition"

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/election-presidentielle-2017/20161124.OBS1686/michel-wieviorka-l-idee-de-gauche-est-en-perdition.html?xtor=RSS-15&google_editors_picks=true
354 critiques
09/10/19
L’hommage des fédérations communistes de Corse au socio-linguiste Marcellesi
https://www.corsenetinfos.corsica/notes/L-hommage-des-federations-communistes-de-Corse-au-socio-linguiste-Marcellesi_b37926044.html
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :