Ecrire un avis

Le train des orphelins, 5 Compoke Canyon

Le train des orphelins, 5 Compoke Canyon
Grand Angle48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Pas des trains de plaisir"

Cette série, qui en est très vraisemblablement à son avant-dernier tome, remet en mémoire le fait que dans les rues de New-York du milieu du XIXe siècle à 1929 nombre d’enfants délaissés furent envoyés dans les états de l’Ouest par le train (qui voit son réseau d’étendre alors considérablement) afin d’être confiées à des familles. Ce sont 250 000 enfants, tous blancs, qui firent le voyage en trois-quarts de siècle. Des œuvres caritatives tant protestantes que catholiques dirigeaient cette migration. Adoptées, ils trouvent une autre identité et les fratries peuvent être séparées. Dans le premier volume, un dossier documentaire illustré d’une petite dizaine de pages resitue très bien cette histoire.

Le récit alterne à un rythme assez frénétique les actions se déroulant dans les années 1920 et dans les années 1990. Trois enfants (deux garçons et une fille) sont envoyés vers les états bordant le Missisipi. Par une suite de manœuvres ils vont connaître des destins totalement autonomes et singuliers. Dans les années 1990 les deux garçons vont se retrouver et ils vont se poser la question de révéler un lourd secret à leur sœur.

Un des frères Jim s’est vu privé de son identité au profit d’un jeune autre orphelin Harvey qui a saisi par là une chance de se retrouver dans une famille de la grande bourgeoise américaine. Dans ce cinquième volume, on en apprend un peu plus sur leurs ancêtres, le père avait émigré sous un faux nom et il se révèle avoir des origines peu communes. Lisa, jeune fille orpheline dans les années 1920, s’est attachée à l’un d’entre eux et a vécu à ses côtés (tout en étant mariée de force par ailleurs) ; elle détient certaines informations qu’elle livre aux personnages du livre dans ce tome 5 mais que le lecteur ne découvrira qu’au volume suivant.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 542 avis déposés - lecteur régulier

598 critiques
04/04/15
Les 28 et 29 mars 2015 le 15e Festi’BD avait lieu à Moulins dans l'Allier. Philippe Charlot a reçu le prix du meilleur scénario et le prix du meilleur album (avec Xavier Fourquemin) pour la BD Le Train des Orphelins !
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :