Ecrire un avis

Les opérations guerrières en essaims: combattre autrement

Les opérations guerrières en essaims: combattre autrement
Economica 159 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Le militaire a sa tactique, attendez un peu que j'vous explique (hommage à Bourvil)"

Dans l’avant-propos les auteurs donnent heureusement une définition de ce qui constitue leur sujet d’étude :

« Les opération en essaim peuvent être définies comme une succession cyclique planifiée d’attaques pulsées concentriques. Elles sont menées par de multiples petits Détachements d’attaque et de Renseignements Dispersés, que nous désignerons par l’acronyme DARDs, parfaitement coordonnés depuis un maximum de directions et qui se dispersent immédiatement après. Cette succession d’attaques nécessite une planification destinée par exemple à identifier les faiblesses de l’adversaire et à déterminer comment les atteindre dans la durée. Historiquement, la manœuvre privilégiée des essaims est l’encerclement de l’ennemi, permettant d’attaquer dans le même temps ses flancs et ses artères » (page 11).

Les auteurs proposent ensuite dix chapitres successivement intitulés : De quoi s’agit-il ?, La tactique à l’aube d’un nouveau blocage ?, Comment étudier le passé ?, Les batailles, Les campagnes, La Seconde Guerre mondiale, Époque moderne, Ces pratiques dans l’armée de Terre : le programme Scorpion, Le progrès au service des essaims : horizon 2005, Les essaims dans le futur.

Ils regardent tant en direction du présent que du futur (dont le programme Scorpion) et du passé. À cette occasion, ils prennent pour exemple en particulier la bataille de Mossoul en 216-217, la bataille de Grosny en Tchétchénie en 1994, l’action des sous-marins allemands durant la Seconde Guerre mondiale, la bataille de Suomussalmi (qui voient les Finlandais triompher des Russes en janvier 1940 avec ce que ces Scandinaves appellent la tactique du motti), la campagne d’Allemagne de Napoléon Ier en 1805 (avec le cas d’Ulm), les batailles d’Hattin (1187) et d’Arsouf (1191) en Terre sainte, la bataille de Carrhae (ou Charan) en 53 avant Jésus-Christ (pour une victoire des Parthes sur les Romains).          

idé cadeau

Pour connaisseurs Quelques illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 330 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :