Ecrire un avis

L’Affaire Fualdès: le sang et la rumeur

L’Affaire Fualdès: le sang et la rumeur
Musée Fenaille et Rouergue256 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Rodez, la ville où on égorge les gens comme des cochons"

Certaines affaires criminelles s’étant déroulé en France eurent un retentissement européen et la première fut celle de la Bête du Gévaudan sous le règne de Louis XV. Le Gévaudan est devenu, en perdant un canton et en en gagnant deux le département de la Lozère  lorsqu’ un demi-siècle après la fin des agissements du monstre, se déroule dans le département voisin de l’Aveyron la seconde affaire qui va passionner nombre d’habitants du Vieux continent (par l’écrit, la gravure, le théâtre et les chansons). Théodore Géricault réalise plusieurs lavis de sépia autour des actions des assassins de Fualdès.

À Rodez le corps de l'ancien procureur Antoine Bernardin Fualdès est trouvé dans l'Aveyron un matin de mars 1817 ; il s’avère qu’il a été égorgé. L’ouvrage L’Affaire Fualdès : le sang et la rumeur est en fait le catalogue de l’exposition qui se tient au Musée Fenaille de Rodez. Le fait que la victime était franc-maçon et avait évité qu’un complot royaliste ne réussisse en février 1814, l’objectif étant d'envahir Rodez afin de provoquer un soulèvement à partir du Rouergue, a pu laisser croire qu’il y avait dans cette affaire une vengeance des royalistes. Rappelons que décembre 1816 a marqué la fin officielle de la Terreur blanche qui s'est traduite par quelques assassinats (à Toulouse ou dans le Gard par exemple) et condamnations à mort. Notons que Fualdès a été un des avocats de Charlotte Corday lors du procès qui suit l'assassinat de Marat.

Il y a eu trois procès successifs, du fait des problèmes de procédure. Les époux Bancal sont accusés de meurtre ; leurs enfants, une femme et un portefaix semblent avoir confirmé cela. Toutefois les motifs du crime ne semblent pas clairs et deux amis de Fualdès sont inculpés eux aussi car ils sont soupçonnés d’avoir des dettes. Il est assez improbable que ces deux derniers aient été innocents. Jacques Miquel et Aurélien Pierre montrent plus les répercussions médiatiques de l’Affaire Fualdès que s’attachent à délivrer leur intime conviction sur les commanditaires du meurtre. On verra les dix premières minutes du téléfilm tiré de cette histoire de meurtre ici http://www.ina.fr/video/CPF86633207, par ailleurs les comptes-rendus du second procès sont consultables ici https://books.google.fr/books?id=kZE9AQAAMAAJ&pg=RA1-PA71&lpg=RA1-PA71&dq=Fuald%C3%A8s+INA&source=bl&ots=glzc5cVwh0&sig=9mRbH6VwVbBJHjcbBkhr27QgB2w&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjI1uj_lOrUAhVOblAKHVYxCGAQ6AEIQzAI#v=onepage&q=Fuald%C3%A8s%20INA&f=false

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 602 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :