Ecrire un avis

Il était une fois Guillaume devenu roi d'Angleterre

Il était une fois Guillaume devenu roi d'Angleterre
Belize32 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Rien n'est impossible, il suffit d'audace"

Notre titre est une formule prêtée à Guillaume le Conquérant, il y a lieu de croire qu'elle inspira Napoléon pour son "impossible n'est pas français", un mot qu'il  prononça en 1813, soit près de huit siècles après la naissance du futur roi d'Angleterre.

Voilà un récit écrit avec une grande rigueur historique ; le narrateur est Guillaume lui-même ce qui permet au jeune lecteur de mieux rentrer dans le récit. Quelques mots de vocabulaire  bien en phase avec l’époque évoquée, donne une couleur historique. Toutefois, ils sont en nombre limité (une vingtaine) et sont expliqués en fin d’ouvrage ; les mettre en gras dans le récit aurait incité l’enfant à aller chercher leur sens. L’illustration occupe toutes les pages de droite, elle a une petite tonalité de dessin léché d’élève d’une dizaine d’année avec un joli sens de l’action.    

On ne peut évoquer, pour la Normandie, Guillaume le Conquérant sans faire référence au château de Falaise, au château et aux deux abbayes de Caen ; ces sites et d‘autres sont évoqués ici. La question de la rivalité pour la couronne d’Angleterre entre Harold et Guillaume est fort bien éclairée et est bien indiqué le fait que des envahisseurs norvégiens avait attaqué au nord de l’Angleterre, obligeant Harold à faire revenir vers le sud tout ce qui restait de son armée notablement amoindrie par des pertes importantes.

Le déroulement de la bataille d’Hastings se voit réservé quatre pages (donc deux d’illustrations). Le récit se clôt en évoquant le tissage de la Tapisserie de Bayeux, c’est une invitation à découvrir  un objet patrimonial qui reconstitue une bonne partie de la vie de Guillaume le Conquérant. On saluera l’heureuse idée de proposer en plaine page une carte fort lisible du quart nord-ouest du royaume de France et de la moitié sud de l’Angleterre ; ainsi les principaux lieux cités dans le récit peuvent-ils être reportés, deux couleurs différentes permettent de distinguer (des deux côtés de la Manche) trois lieux capitaux de bataille des huit villes.      

 

coup de coeur !

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 449 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :