Ecrire un avis

Demonica: récit d’horreur

Demonica: récit d’horreur
Recto verso 251 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Un roman à offrir pour Halloween"

L’action démarre en laissant raconter par Guichard Sorbiac, fils d’imprimeur,  qu’il a quitté la France en partant de Saint-Malo en 1562 l’année du massacre des protestants à Wassy, évènement qui marque le début de la Première Guerre de religion. La destination est le Canada, et plus précisément un endroit près de Montréal, pour ce groupe de huguenots français.

 Toutefois les colons sont mal préparés et la famine risque de déboucher sur le cannibalisme. En arriverait-il à douter en Dieu, comme l’avance l’auteur :

« Dieu, s’il existe, n'est qu'un marionnettiste qui se rit des pantins que nous sommes »

  Cette image du Windigo n'est pas dans le livre

Ceci j’en doute, par contre que sorcellerie européenne et indienne fassent alors bon ménage est dans les choses très envisageables. Apparaît en conséquence la figure du Windigo, une créature surnaturelle qui  pratique l’anthropophagie. Le ton est parfois très gore et on est dans le domaine du roman d’horreur sur un fond historique très intéressant. Bien entendu on aura une explication finale avec une dimension ésotérique. Que le cannibalisme ait été pratiqué par certains colons d’Amérique du nord n’est pas chose extraordinaire, on se reportera sur le sujet à http://www.arte.tv/guide/fr/070782-000-A/famine-a-jamestown

Pour connaisseurs Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 682 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :