Ecrire un avis

Marie, fiancée de Louis XV

Marie, fiancée de Louis XV
Gallimard jeunesse128 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "La fille de l’inventeur du baba devient reine de France et toutes les cours d’Europe en restent baba"

Stanislas Leszczynski fut un roi gastronome et on lui doit l’invention du baba au rhum. Le livre porte en sous-titre : Journal d’une future reine de France, 1724-1725. La reine en question a un père qui est assez connu puisqu’il s’agit du dernier duc de Lorraine, à savoir Stanislas Leszczynski. Ce dernier avait été roi de Pologne à deux reprises, une première fois de 1704 à 1709 et une deuxième fois de 1733 à 1734. La couronne de royaume était élective, si bien que l’Autriche, la Prusse, la Suède et la Russie à la fin du XVIIe siècle et au XVIIIe siècle soudoient les électeurs (la haute noblesse) pour faire élire leur candidat et, quand il n’est pas élu, arrivent à fomenter des révoltes pour chasser le candidat de l’autre puissance. Ainsi la Suède évince Auguste II (le candidat des Russes) en 1704 et installe Stanislas Leszczynski ; seulement en 1709 les armées russes battent les armées suédoises si bien qu’Auguste II est rétabli. À la mort de ce dernier, Stanislas Leszczynski redevient roi de Pologne mais pour peu de temps.    

Image absente du livre

Stanislas Leszczynski se voit peu après confié le duché de Lorraine que François III le duc précédent a échangé conte le duché de Toscane ; François II est par ailleurs l’époux de Marie-Thérèse d’Autriche qui le fait élire  Empereur du Saint Empire en 1745 sous le nom de François Ier. Ce n’est qu’en 1737 que s’opère cet échange, aussi Marie Leszczynska n’est-elle en 1724 que la fille d’un ancien roi qui a géré le duché des Deux-Ponts (Zweibrücken) aux limites de la Lorraine jusqu’en 1718 pour le roi de Suède qui en était le seigneur. Marie Leszczynska et son père  vivent alors à Wissembourg, une terre alsacienne appartenant au royaume de France.

Après la mort du régent Philippe d’Orléans en 1723, la réalité du pouvoir passe aux mains de Louis Henry le duc de Bourbon et celui-ci décide qu’il y a urgence à marier le jeune roi né en 1710, sinon faute d’héritier mâle la succession reviendrait au fils de l’ancien régent. Louis Henry de Bourbon perdrait alors toute perspective de carrière gouvernementale, ce qui d’ailleurs se produisit quand même en 1725 du fait de son hostilité au cardinal de Fleury. Louis Henry de Bourbon est aussi connu pour être à l'origine de la faillite de la banque Law. Il renvoie dans son pays Anna Maria Victoria de Bourbon, fille de Philippe V, qui devait se marier avec Louis XV alors que Louis, futur roi d'Espagne, épouserait la fille de Philippe d'Orléans à savoir Louise Élisabeth, la future Mademoiselle de Montpensier, mais en fait veuve en 1723. Anna Maria Victoria de Bourbon sera ultérieurement reine du Portugal.

Le récit présenté ici a la forme d’un journal intime, il court du 1er décembre 1724 au 2 décembre 1725 et il est un dialogue entre la future reine et sa sœur Anna décédée. Le mariage a eu lieu le 5 septembre 1725 à Fontainebleau.  Des pages documentaires, non illustrées, permettent d’en savoir plus sur les principaux personnages évoqués.

Accessible jeunesse Aucune illustration

Zaynab

Note globale :

Par - 499 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :