Ecrire un avis

Le faste et la fureur

Le faste et la fureur
Somogy320 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Pas étonnant de la France soit ruinée en 1789 avec toutes ses dettes dues aux nombreuses guerres"

L’ouvrage est sous-titré L’armée française de Rocroy à Valmy. De l’introduction on retiendra : « Le traumatisme de la guerre de Sept Ans provoqua une importante vague de réformes menées par le duc de Choiseul puis par le comte de Saint-Germain, dans un climat de bouillonnement intellectuel. Les années 1760-1780 furent un temps d’effervescence d’une pensée militaire qui, dans le contexte des Lumières, investissait tout le champ de la philosophie politique » (page 13).

Les chapitres sont composés de trois points, à l’exception de deux qui comptent deux ou quatre sujets. Ces chapitres ont pour nom : Les guerres de Louis XIV, La prise en main de l’armée par le pouvoir royal, Le roi et sa maison, Les soldats, L’encadrement, La bataille, Le contrôle du territoire, La guerre de Sept Ans et les grandes réformes, De l’armée d’Ancien régime à l’armée révolutionnaire.

La carte page 27, autour de la guerre franco-espagnole de 1635 à 1659 est quelque peu fantaisiste  car y apparaît la Catalogne comme état, avec ses limites actuelles de province qui correspondent à celles définies en 1659 suite à une révolte des Catalans qui offrent à Louis XIII de devenir comte de Barcelone. Par ailleurs les Provinces-Unies sont dites neutres alors que les historiens parlent de la guerre de Quatre-Vingts Ans (1568-1648), au sujet du conflit entre les provinces septentrionales des Pays-Bas et l’Espagne.  Même si le conflit franco-espagnol court de 1635 à 1659, on ne peut faire l’impasse sur les intérêts communs entre la France et les Provinces-Unies.

On apprécie toutefois les très nombreuses cartes qui permettent, pour chaque conflit des règnes de Louis XIV, Louis XV et Louis XVI,  de voir les principales batailles et les sièges importants.  On offre également un tableau dynastique qui montre les liens entre les monarchies régnant en France, Espagne et Autriche et un autre qui permet de comprendre la correspondance entre les grades de la Maison du roi ainsi que de l’armée au XVIIe et XVIIIe et la hiérarchie militaire de notre époque. Les illustrations sont très variées tant au niveau des images que des objets.

Une étude sur les soldats étrangers rappelle que des Irlandais jacobites et des Hongrois hostiles aux Habsbourg servent dans les armées françaises. Une double-page évoque la modernisation de l’artillerie, à partir des années 1760, avec le système Gribeauval.  On termine quasiment sur les mutineries dans l’armée royale dans les années 1789 et 1790, même si on aurait souhaité des explicitations par exemple autour de l’Affaire de Nancy citée, sans être explicitée.  

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Octave

Note globale :

Par - 394 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :