Ecrire un avis

Avec d’Artagnan

Avec d’Artagnan
Triomphe 40 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Un d'Artagnan pour tous"

Cette BD  a été créé très récemment pourtant on a l’impression de retomber dans certains aspects que prenaient les albums de "L’histoire de France en BD" chez Larousse : les cartouches fort nombreux sont en jaunes et les vignettes sont de sept à huit par planche (à l’exception de la première et dernière page où elles sont nettement moins nombreuses). Toutefois ici c’est d’Artagnan qui est le narrateur.

Le scénariste fait nettement la part entre les faits légendaires (pas seulement dus à A. Dumas d’ailleurs) et les faits historiques, et il nous gratifie heureusement des deux. Ceci est fort pertinent car le personnage de d’Artagnan a une vie bien plus dense dans la fiction que dans l’histoire.

Le livre ouvre et se ferme sur le siège de Maastricht, place-forte hollandaise, devant laquelle notre héros trouve la mort en 1679. Entre temps nous aurons découvert la vie aventureuse de d’Artagnan ; on sera surpris de le voir fidèlement servir la cardinal de Mazarin (à ne pas confondre avec le cardinal de Richelieu mis en scène dans "Les trois mousquetaires". Cette vérité historique était bonne à dire.

Si l’action se déplace assez souvent en Picardie et dans les Pays-Bas espagnols ou ceux devenus indépendants, c’est parce que d’Artagnan participe largement aux guerres de Louis XIV. Plus de deux pages sont consacrées non à la Guerre de Révolution, comme il est écrit page 34, mais à la Guerre de Dévolution. Cette vieille coutume de Dévolution est en usage en Brabant, elle prévoit que les enfants d'un premier mariage — en l'occurrence, Marie-Thérèse, épouse de Louis XIV — sont les seuls héritiers de leurs parents au détriment des enfants nés d'un second mariage — en l'occurrence, Charles II. Dans ce cadre Frédéric Garcia et François Corteggiani mettent en scène la prise de Tournai et de Besançon par les mousquetaires.

Si le conflit avec Fouquet est évoqué assez largement, ce qui nous veut très heureusement une très belle vue de la forteresse de Pignerol, alors française bien que sur le versant est des Alpes, par contre aucun élément dans le décor ne nous indique que nous sommes à Nantes lorsque d’Artagnan arrêt Fouquet (le texte n’oublie cependant pas de le signaler). C’est dans le catalogue de l’exposition "Mousquetaires", tenue au Musée de l'armée du 2 avril au 14 juillet 2014, que l’on trouvera la mise en images par François Place, avec un commentaire de Jean-Christian Petitfils, de l'arrestation de Fouquet. Elle est proposée en huit pages (à partir de la page 183) et on y voit les intérieurs et extérieurs du château de Nantes.

Globalement on est surpris de la très grande qualité de la vulgarisation de la vie de d’Artagnan qui nous est offerte là. Non seulement cette BD sera lue avec plaisir par des élèves du secondaire, mais tous les adultes y prendront des informations. On notera l’existence d’un musée d'Artagnan à Lupiac dans le Gers ( voir http://www.lemondededartagnan.fr/SITE/FRA/accueil.htm).      

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 445 avis déposés - lecteur régulier

247 critiques
02/06/16
"De cape et de crocs. Théâtre et société au XVIIè siècle" est le 9ème opus du cycle d'exposition bande dessinée et Histoire. 01 Juin 2016 au 18 Septembre 2016 Archives départementales d'Ille-et-Vilaine
http://www.ille-et-vilaine.fr/fr/evenement/nouvelle-exposition-bande-dessinee-et-histoire#sthash.OMv7WG4k.dpuf
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :