Ecrire un avis

Laowai, 1 La guerre de l’opium

Laowai, 1 La guerre de l’opium
Glénat 48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "La Seconde Guerre de l’opium comme cadre historique"

Laowai (老外) est une façon neutre de désigner en chinois les étrangers, rappelons qu’au cours de la période allant du milieu du XIXe siècle à la Seconde Guerre mondiale on avait plutôt l’habitude de les traiter de diables d’étrangers (yangguizi洋鬼子). En 1842 prend fin la Première Guerre de l’opium, Britanniques obtiennent en particulier la concession de l'île de Hong Kong. Deux ans plus tard la France gagne, elle aussi, le droit de commerce dans les cinq ports accordés à l’Angleterre mais aussi la protection tant des missionnaires européens catholiques (quelque soit leur nationalité) que celle des Chinois catholiques dans les cinq lieux ouverts aux étrangers.

L’objectif de la seconde guerre de l’opium sera d’arracher au gouvernement chinois le libre commerce de l’opium. Toutefois l’action de cet album qui démarre en Chine du sud ne met pas en scène  l'incident de l'Arrow qui eut lieu le 8 Octobre 1856 au cours duquel douze sujets chinois ont été arrêtés sur un bateau qui se livrait à la contrebande du sel au large de Canton. L’embarcation appartenait à un marchand de Hong Kong, Fang Aming, et elle avait été enregistrée comme britannique, ce qui signifie qu'elle était protégée par le traité de Nankin. Son capitaine était irlandais, et son équipage était chinois. Ces derniers sont relaxés mais Londres exige des excuses de la part du gouvernement chinois. Le récit de cette BD démarre en fait en février 1856 avec l'exécution dans  la province de Guangxi d'un missionnaire français Auguste Chapdelaine. Profitant du fait que la Révolte des Taiping désorganisait plusieurs provinces méridionales, ce dernier s’était introduit dans cette région montagneuse du sud-est de la Chine pour y prêcher.

Le héros du récit est un jeune Français Montagne qui appartient au 4eme régiment d’infanterie de marine cantonné à Toulon. Il est le filleul d’Auguste Chapdelaine. Il demande à partir dans les rangs de l’expédition française qui va servir dans le cadre de la Deuxième Guerre de l’opium. Après avoir suivi son entraînement, on découvre les conditions de son voyage. Sur le bateau il rencontre la jeune épouse chinoise d’un secrétaire d’ambassade présent sur le bateau qui l’emmène vers l’Empire du milieu. À la fin du récit notre jeune Asiatique se retrouve veuve et travestie en homme elle va faire office d’interprète pour les forces françaises et Montagne, en conflit une fois de plus avec le même supérieur hiérarchique déserte. Le retrouvera-t-on comme adjoint à l'Américain Frederick Townsend Wardqui infligea défaite sur défaite à l'armée des Taiping? 

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 425 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :