Ecrire un avis

L’éducation à la santé en Afrique. Le cas de Brazzaville

L’éducation à la santé en Afrique.  Le cas de Brazzaville
L’Harmattan 174 pages
1 critique de lecteur

Avis de Patricia : "Du SIDA et des maternités précoces, mais pas seulement"

Dans l’introduction l’auteure avance que dans ce pays africain les parents compte beaucoup sur l’école en matière d’éducation sexuelle, or les enseignants négligent très généralement cette partie du programme à traiter en fin de scolarité primaire. Aussi Nadège Okémy Andissa se donne comme objectif de trouver les facteurs bloquants en la matière. Le titre choisi est donc pas des plus adaptés car il laisse croire que seront abordées toutes les questions ayant rapport avec la santé dont en particulier l’hygiène individuelle ou collective.

 

On sait combien le SIDA frappe en Afrique ; la particularité du Congo-Brazzaville est la précocité des rapports sexuels, ces derniers tournent autour de 14 ans et il n’est pas rare d’assister à des accouchements de jeunes de 11 ans. Les médias doivent certes relayer le contenu proposé par les enseignants mais faut-il encore que cette dernière catégorie professionnelle remplisse son rôle et que les parents fassent l’effort de sortir de leur puritanisme qui se révèle en fait irresponsable. Des informations devraient d’ailleurs toucher les parents. Des pistes diverses d’amélioration sont proposées.   

 

L’auteure est Maître de Conférences (CAMES) et enseignante à l'École Normale Supérieure de l'Université Marien Ngouabi au Congo-Brazzaville.

Pour tous publics Peu d'illustrations

Patricia

Note globale :

Par - 31 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :