Ecrire un avis

Introduction à l’archéologie biblique

Introduction à l’archéologie biblique
Albin Michel150 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Massada ne tombera pas une nouvelle fois"

Voici un ouvrage qui permet de faire le point sur un sujet dont les enjeux politiques et religieux sont certains. On sait que les résultats de fouilles au Proche-Orient peuvent être instrumentalisés pour justifier ou infirmer  une occupation actuelle de territoires par Israël ou le contenu de la Bible ou du Nouveau testament.  Selon Pr Eric H. Cline, l’objectif principal de l’archéologie biblique n’est pas de crédibiliser ou contredire les événements rapportés dans la Bible. L'auteur écrit d’ailleurs en conclusion :

« Ces techniques confirment parfois le récit biblique, parfois non. Mais ce n'est pas le rôle de l'archéologie de prouver ou réfuter la Bible. Elle ne peut que tâcher de faire revivre la culture matérielle des pays de la Bible sur plus de deux mille ans. Rien que cela est fascinant pour les gens de la profession et le grand public ». (page 144)

Cette vue de la forterese de Massada n'est pas dans l'ouvrage

Le premier archéologue de cet univers est le pasteur américain Edward Robinson, né en 1794 au Connecticut. Il parcourt la Palestine ottomane en 1838 et 1852 engagé par la Palestine Exploration Fund d’origine anglaise. De nombreuses autres figures d’archéologues défilent dont le général israélien Ygael Yadin (qui de 1963 à 1965 dirigea les fouilles de Massada). On revient  sur des personnages connus comme Lawrence d'Arabie, qui utilisait sa couverture d’archéologue diplômé d'Oxford pour des activités d’espionnage (il est loin d’être le seul archéologue dans ce cas) ou sur l'historien Flavius Josèphe, qui a utilisé les archives militaires du général romain Flavius Silva pour ses écrits d’historien où il raconte la prise de Massada en avril 73 qui débouche selon lui sur un massacre des assiégés entre eux pour ne pas tomber aux mains des Romains. Les archéologues admettent que les défenseurs de Massada ont mis le feu aux bâtiments quand les murailles ont été enfoncées, mais doutent du suicide collectif.

L’ouvrage propose un très intéressant tableau pages 14 à 18 qui permet de voir si des concordances existent entre les données archéologiques et les récits bibliques. On découvre la mention d’Israël dans un texte non biblique (1207 avant Jésus-Christ), la trace de l’existence des rois Omri, Achab, Jéhu et David au IXe siècle avant Jésus-Christ,  la destruction de Jérusalem par Nabuchodonosor entre 597 et 586 avant Jésus-Christ, l’existence de tous les livres de la Bible (moins le Livre d’Esther) déjà entre le 3ème siècle avant Jésus-Christ et le 1er siècle avant Jésus-Christ.

Au passage on apprend des informations intéressantes comme le fait que la datation au carbone 14 a été réalisée pour la première fois en 1950. Les faux scoops et escroqueries les plus étonnants sont signalés comme la prétendue découverte du tombeau en Jésus-Christ en 1980, même si l’affaire a été largement médiatisée en 2007-2008.  On retiendra en particulier de l’ouvrage ceci (qui montre les limites actuelles des connaissances apportées par l’archéologie biblique) :

« La question le plus souvent posée aux archéologues est celle de l’historicité de la sortie d’Égypte, commémorée annuellement par les Juifs lors de la fête de Pessah. Aucune trace crédible du séjour des Hébreux dans le désert n’a pu décelée malgré les efforts répétés de certains archéologiques –et, plus encore, d’amateurs enthousiastes. Il est vrai que des populations nomades laissent rarement des signes identifiables des siècles plus tard ». (pages 86-67) 

Pour tous publics Aucune illustration

Benjamin

Note globale :

Par - 334 avis déposés - lecteur régulier

265 critiques
27/10/16
Jérusalem évoquée sur un papyrus datant du 7e siècle avant J.C.
http://culturebox.francetvinfo.fr/tendances/histoire/jerusalem-evoquee-sur-un-papyrus-datant-du-7e-siecle-avant-jc-247991
334 critiques
03/06/20
D'où viennent les manuscrits de la mer Morte ? Une étude ADN lève le voile sur une partie du secret
https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/archeologie/d-ou-viennent-les-manuscrits-de-la-mer-morte-une-etude-adn-leve-le-voile-sur-une-partie-du-secret_3992161.html
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :