Ecrire un avis

Monument amour, 1 Chiens de guerre

Monument amour, 1 Chiens de guerre
Bamboo48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "SOIT BON AVEC UN CHIEN MAIS JAMAIS AVEC UN MAROCAIN (proverbe algérien)"

Le scénariste Didier Quella-Guyot, à qui on doit nombre de scénarios de BD et d’ouvrages d’études sur cet art, nous amène une troisième fois dans la période de la Grande Guerre. L’action est rétroactivement quelque peu à Nantes et à l’été 1919 (le tome 2, qui livrera une clé, devrait nous y conduire de façon plus intense pour le début de l’année 1914), sur un endroit imprécis du front, à Arcachon en maison de convalescence pour les poilus blessés, à Versailles et Dourdan (à vingt kilomètres à vol d’oiseau au sud du château de Louis XIV).

Le héros est sculpteur et en l’hiver 1917, lors d’un marmitage, il a été retrouvé par un chien qui s’est attaché à lui. Le récit est l’occasion d’évoquer certains emplois des chiens par l’armée française durant le conflit. On perçoit qu’un drame, sûrement en rapport avec l’activité professionnelle du héros, s’est déroule juste avant la déclaration de guerre, mais cela ne nous sera expliqué qu’au cours du récit contenu dans le second volume. Si les visages ont souvent des traits assez caricaturaux, les décors sont assez fouillés et la mise en page se renouvelle constamment.  

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 372 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :