Ecrire un avis

Ma première histoire de Belgique

Ma première histoire de Belgique
Je réussis32 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Et passe-moi le Celte avec le Belge"

L’ouvrage fait remonter très loin le passé puisqu’il ouvre sur l’époque des dinosaures soit de 200 millions à 65 millions d’années avant notre ère, on a trouvé trace de leurs squelettes dans le Hainaut. Pour évoquer la Préhistoire, on parle de la grotte de Spy dans le Namurois. En insistant sur le fait que "la femme est l’égale de l’homme" chez les Gaulois, on nous précuise que le mot "belge" a une étymologie qui nous ramène aux idées de "furieux" et "vantard", bien entendu arrive à la page suivante à la phrase de Jules César vantant le courage des guerriers belges. La page suivante rappelle que Clovis est originaire de Tournai et que Pépin le Bref est né vers Liège comme vraisemblablement Charlemagne, mais cela n’est pas précisé par Alain Leclercq et Bernard Coppens.

Les Vikings sont évoqués et on remonte dans le monde médiéval en plusieurs étapes, sans oublier de voir Godefroid de Bouillon quitter ses terres pour la Terre sainte. Les ducs de Bourgogne sont là pour marquer la fin de cette période du Moyen-âge et les Temps modernes sont abordés grâce à Charles Quint. On voit alors se succéder les occupations espagnoles, autrichiennes, françaises puis hollandaises. On arrive ainsi à l’indépendance de 1830, qui d’ailleurs est le second moment où les Belges ne sont pas sous la dépendance d’étrangers car 1790 fut une année "sans" et l'image de couverture l'illustre. Le dernier tiers du livre raconte donc l’histoire de l’état belge, avec une page pour la colonisation puis une page pour l’indépendance du Congo et une feuille pour chacune des occupations allemandes liées à chacune des guerres mondiales.

Chacun des vingt-neuf points est traité en une page où l’illustration occupe les deux-tiers de la surface, celle-ci renvoie à un style proche de celui des livres d’histoire des Trente Glorieuses, les personnages ont des aspects très réalistes, les décors soignés sont parsemés d’éléments significatifs. Le texte occupe un tiers de la page, il est découpé en des paragraphes centrés sur un aspect de la période, le vocabulaire est très adapté et on est dans l’ordre de 200 mots par feuille. "Ma première histoire de Belgique" fait réviser bien souvent l’histoire de France à un petit habitant de l’hexagone, il convient à tous les petits francophones de 8 à 12 ans.

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations Plan chronologique

Zaynab

Note globale :

Par - 504 avis déposés - lectrice régulière

445 critiques
26/08/19
Top 20 des choses que vous ne saviez peut-être pas sur la Belgique
http://www.topito.com/top-info-insolite-belgique-sans-deconner-une-fois
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :