Ecrire un avis

La Guerre d’Espagne

La Guerre d’Espagne
SOTECA82 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Agustina de Aragón est la Jeanne d’Arc espagnole"

L’ouvrage débute en précisant que d’abord la Guerre d’Espagne est une guérilla qui déroute complètement les soldats français et qu’ensuite les forces anglaises de terre venues en aide s’aguerrissent (alors que dans les autres conflits avec Napoléon, le Royaume-Uni soutenait financièrement les infanteries des coalitions mais n’envoyait pas de troupes sur le continent , sauf tentative éphémère de débarquement) et ce sont elles qui, derrière leur même chef Wellington,  seront à Waterloo.  Bref ce n’est pas une mais deux balles que Napoléon s’est tiré dans le pied en envahissant la péninsule ibérique, l’une calibre 18, 14 et l’autre 18,15.

Les origines du conflit proviennent de l’invasion du Portugal fin 1807 et la raison en est le non-respect du blocus continental par ce pays. Car pour arriver dans l’univers lusitanien, il faut traverser l’Espagne et les Espagnols sont en pleine crise politique. Ferdinand renverse son père Charles IV qui abdique en remettant son royaume à Ferdinand qui la lui rend et finalement la couronne passe dans les mains de l’Empereur qui la donne à son frère Joseph qui refile le 6 juin la couronne du royaume de Naples à Murat. Jolie action mais pas de but à l’arrivée !

On trouve d’ailleurs Murat en Espagne où il a le grade de lieutenant-général et commande 90 000 hommes où il réprime férocement les émeutes madrilènes des 2 et 3 mai. Joseph Bonaparte est perçu comme un roi illégitime par une très grande majorité d'Espagnols. On le surnomme "Jojo la bouteille" ("Pepe Botella")  car ses premiers décrets ont trait aux boissons alcoolisées.

On va suivre la propagation de l’insurrection, la guerre de sièges qui se généralise aux côtés de la guérilla, l’action des troupes anglaises qui débarquent le 1er août 1808 au Portugal, la venue de Napoléon fin 1808 à Madrid et son absence d’affrontement avec les Anglais car il rentre précipitamment le 19 janvier 1809 car l’Autriche réarme (durant tour le mois d’avril, les Français affronteront les Autrichiens) , le retour en force des Anglais, Portugais et Espagnols. Finalement début octobre 1813 les armées alliées franchissent les Pyrénées ; le 12 mars 1814 elles sont à Bordeaux et le 10 avril à Toulouse mais Soult, apprenant que Napoléon Ier a abdiqué le 4 avril, arrête les combats.

Agustina de Aragón à Saragosse

On note quatre pages en fin d’ouvrage sur la Deuxième invasion du Portugal par l’armée napoléonienne qui débute en février 1809 et sur la Troisième qui démarre en juillet 1810. Par ailleurs on relève les portraits de héroïnes espagnoles ayant pris part au combat, à savoir page 13 Manuela Malasana (à Madrid) et page 27 Agustina Domenech (ou Agustina de Aragón) à Saragosse ,Tarragone et à Vitoria (page 27) dont on retrouve un autre portrait page 73 de l’ouvrage Le maréchal Bessières : le Bayard de l’armée espagnole.  On a généralement cinq illustrations par double-page et des textes courts en rapport avec la suite générale des évènements ou un aspect particulier.  

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Octave

Note globale :

Par - 300 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur Le Portugal .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :