Ecrire un avis

Chronique d’une guerre oubliée : la guerre de 1870-1871 en Franche-Comté

Chronique d’une guerre oubliée : la guerre de 1870-1871 en Franche-Comté
Cabédita202 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "La Franche-Comté et Belfort points phares d'un conflit armé"

Ce livre serait extrêmement intéressant s’il présentait des cartes lisibles et en nombre conséquent, faute de quoi il ne peut guère élargir son public au-delà de la Franche-Comté. Ceci permettrait à la fois de mieux comprendre quelle est la situation géographique des communes (ou des bois et hauteurs)  où se jouent les combats et à la fois de voir comment après certaines étapes dans la négociation se dessine le tracé d’une frontière qui est fixé pour quasiment un demi-siècle, sans respecteur le partage des eaux comme cela aurait été possible.    

Cela est fort dommage car le livre prend bien la peine d’expliquer de façon sobre et claire à la fois le début des hostilités et les actions principales dans l’ensemble du pays jusqu’à la fin des hostilités. La Franche-Comté joue un rôle capital dans ce conflit avec à ses marges la résistance de Belfort (qui est en Alsace, c’est alors un chef-lieu d'arrondissement du Haut-Rhin) et la retraite de l’armée de l’Est vers la Suisse.

Le sort des populations civiles n’est pas oublié à la fois pendant les combats et durant la phase d’occupation. Il est d’ailleurs regrettable que l’on oublie de parler des conditions et de la durée de la présence des armées allemandes à Belfort ; en effet ce n’est qu’en août 1873 que les Prussiens quittent la ville qui deviendra sous peu "la cité du lion". Rappeler la large ingratitude du gouvernement Thiers envers les officiers défenseurs de Belfort, n’était pas inutile. Il est toutefois dommage que l’impasse fut faite sur le capitaine Thiers lié à la fois à la Nièvre et au Rhône, étant né dans le premier département et ayant été élu du second au début de la IIIe Républiqye ; sa vie est liée par ailleurs au Mexique. Les lecteurs francs-comtois un peu érudits seront heureux d’approcher le rôle de Charles Beauquier durant cette guerre, un député radical du Doubs de 1880 à 1914 dont l’action pour la protection du patrimoine fut pionnière.    

Pour connaisseurs Peu d'illustrations

Octave

Note globale :

Par - 439 avis déposés - lecteur régulier

690 critiques
22/02/20
La guerre de 1870 au programme de Première générale
https://guerre1870.hypotheses.org/980
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur La guerre de 1870 .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :