Ecrire un avis

La Grande Peste, 1 Le quatrième cavalier

La Grande Peste, 1 Le quatrième cavalier
Les Arènes BD128 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Le quatrième cavalier de l’Apocalypse amène-t-il la peste ?"

Le récit démarre en 1347 lorsqu’un bateau des Hospitaliers rencontre un navire byzantin où tout l’équipage est mort de la peste. Il n’y a qu’un seul survivant parmi les Hospitaliers, il se nomme Baldus. La Peste noire avait connu ses débuts en Europe au bord de la mer Noire à Caffa lorsque les Mongols lancent, à l’intérieur des murailles de la ville, des cadavres atteints par ce mal.

Une double-page, avec en fond le sud et le centre de l’Europe, permet de voir la propagation de l’épidémie en 1347 puis 1348 ; elle est aussi consacrée à l’histoire de l’ordre des Hospitaliers qui, alors souverain de l’île de Rhodes, migrera vers Malte au début du XVIe siècle. On suit, dans le chapitre second, l’arrivée de l’épidémie en 1348 dans le Dauphiné. Ceci permet d’aborder le fait que la Peste est mise sur les agissements de sorcières. Une nouvelle double-page, toujours avec le même fond de présence de la peste, retrace l’histoire de la chasse aux sorcières et là est mis en scène le second personnage principal, à savoir Alixe qui est la narratrice de l’ensemble du récit. Le troisième chapitre dresse un portrait du mouvement des flagellants qui veulent expier pour la peste et montre la mise en accusation des juifs comme responsables de l’arrivée de la peste ; l’action est à Spolète en Italie.    

Alixe se retrouve dans le duché de Milan puis dans le village d’Oligieri dans le chapitre suivant ; il est question là des cérémonies incantatoires et transes accompagnant le développement du mal. C’est au chapitre cinq qu’a lieu la rencontre entre les deux héros à Oligieri et la mise en exergue d’un mystérieux objet qui est censé être en lien avec l’arrivée de la peste en Europe.  On est particulièrement ravi que la trame fictionnelle permette d’évoquer de façon aussi passionnante les conséquences sociales de l’épidémie. Éric Stalner nous a déjà livre des BD historiques de grande qualité, comme les séries La Croix de Cazenac ou Saint-Barthélemy ; il poursuit bien dans sa lancée avec ce récit en deux volumes.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 555 avis déposés - lecteur régulier

100 critiques
06/08/21
États-Unis : une fillette meurt de la peste bubonique, maladie qu'on pensait disparue https://fr.news.yahoo.com/non-la-peste-bubonique-nest-pas-une-maladie-disparue-092117183.html
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :