Ecrire un avis

Carthage : histoire d’une métropole méditerranéenne

Carthage : histoire d’une métropole méditerranéenne
Perrin549 pages
2 critiques de lecteurs

Avis de Saint-Augustine : ""Magistral""

Je viens tout juste de sortir de cette belle aventure, ecrit dans un style imprime, qui renouvelle en grande partie ma perspective sur Carthage. Une ecriture depouillee, un souci de la precision, une volonte manifeste et reguliere de contextualisation, l'auteur nous place d'emblee au coeur de l'evenement. Une puissance maritime et marchande, Carthage va progressivement s'affirmer politiquement et militairement en Mediterranee de l'Ouest. La metropole Africaine va s'en donner les moyens : des ports monumemtaux, une professionnalisation militaire, un developpement urbain monumental pour imposer definitivement sa puissance face aux Grecs et Rome. On pourra suivre les destins de Giscon Ben Hannon, des Barca mais aussi admirer les prouesses maritimes des Puniques sans omettre le rayonnement culturel qui se poursuivra bien au dela de la destruction de la ville. Magistral !

coup de coeur !

Pour connaisseurs Quelques illustrations Plan thématique

Note globale :

Par - 3 avis déposés -

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Avis de Adam Craponne : "Il faut connaître Carthage!"

Alors que l’expression "Guerres puniques" et le mot d’ordre "Il faut détruire Carthage" (attribué à Caton l'Ancien) sont connus de tous, on n’a général que peu d’information sur la civilisation punique. Les légions romaines du général Scipion Émilien, après trois années de siège,  avaient pris d’assaut Carthage  en 146 avant Jésus-Christ.

De cet empire marchand d’origine phénicienne, Khaled Melliti nous dit qu’il fut largement influencé par la culture grecque et d’ailleurs d’abord avec la légende de la fondation de Carthage par Elyssa (ou la reine Didon). Cette dernière obtient, de la part des Numides, des terres pour établir sa colonie par un accord qui en prévoyait: « autant qu'il en pourrait tenir dans la peau d'un bœuf ». Elle choisit alors de faire découper une peau de bœuf en très fines lanières extrêmement fines qui bout à bout prenaient la forme d’un arc d’un demi-cercle dont les deux extrémités touchaient la côte. Selon la légende ce furent les premières limites de Carthage. D’ailleurs, se sentant menacée par Rome, elle va tenter dans ses derniers temps de s’allier avec des cités grecques.

(Cette image n'est pas dans l'ouvrage)

Les  archéologues estiment que la fondation de Carthage remonte au IXème siècle avant Jésus-Christ. Si Carthage sut ben gérer sa puissance commerciale, par contre du fait de l’égoïsme de sa classe dirigeante de marchands, à la masse du peuple qui gravitait autour de la cité elle ne voulut accorder qu’une portion congrue des richesses (de profondes réformes, lancées à la fin du IVe siècle avant Jésus-Christ, ne sont pas poursuivies). De plus engager des mercenaires et ne pas les payer en fonction de ce qu'ils attendent est potentiellement dangereux. Par ailleurs ses relations avec les Numides et sa modeste rivale proche Utique restent conflictuelles.

On est par ailleurs surpris d’apprendre que la langue punique, sorte de créole de phénicien et de berbère subsista au-delà de la conquête arabe et vu les parentés entre le phénicien et l’arabe facilita l’assimilation de l’arabe par les populations de l’ancienne Ifriqiya. Le substrat punique dans le dialecte arabe tunisien et le maltais dépasse la moitié et explique en partie les divergences syntaxiques  qui existent avec l’arabe littéraire.  

coup de coeur !

Pour connaisseurs Peu d'illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 617 avis déposés - lecteur régulier

394 critiques
24/02/17
Trois siècles avant Carthage, la fondation d’Utique

http://www.webdo.tn/2017/02/23/trois-siecles-carthage-fondation-dutique/
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur La Tunisie .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :