Ecrire un avis

Les Pictons

Les Pictons
La Geste 180 pages
1 critique de lecteur

Avis de Ernest : "Nos ancêtres les Pictons, cheveux blonds et têtes de fureton"

Ce sont les Vendéens (de la Vendée départementale) qui auront un peu de baume au cœur puisqu’ils apprendront (ou se feront confirmé) que leur espace actuel relevait, avant la conquête romaine, du peuple des Ambilatres et non des Pictons. Une carte, sur une double-page, montre bien que le territoire des premiers atteignait la Loire sur ces derniers cent kilomètres et que non loin de Mazières-en-Mauges passait la limite de celui-ci alors que la moitié nord des Deux-Sèvres en relevait également et que depuis Luçon on était en terre ambilatre en remontant vers le nord.     

Les Ambilatres apportèrent des secours à Vercingétorix à Alésia, alors que les Pictons se firent pour une bonne part les alliés des Romains lorsque ces derniers firent la conquête de la Gaule. Ce fut donc en remerciement que les Pictons (à ne pas condre avec les Pictes) se virent attribuer un nouveau territoire qui atteignait l’Océan. Cet espace se maintint dans les limites du diocèse de Poitiers mais pas dans celui du comté du Poitou car au nord Bretons et Angevins le grignotèrent largement vers l’an 1000.

Jean Hiernard et Dominique Simon- Hiernard nous livre là, dans un format qui rappelle fort les livres scolaires sur un département d’Adolphe Jouanne (publiés dans la première partie de la IIIe République) et d’un format de 11X18 cm, un contenu très complet sur les Pictons. Après avoir abordé les questions des limites successives du territoire (liées à l’histoire de la conquête romaine comme on l’a vue), les auteurs évoquent divers aspects civilisationnels comme l’urbanisme dans leur capitale (devenue Poitiers) et temples ou théâtres sur d’autres cités, les catégories sociales, les statues en lien avec les religions païennes…  On est fort heureux que l’illustration, fort variée dans les sujets, occupe environ un cinquième de la surface totale. Notre titre est évidemment une allusion à une chanson d’Henri Salvator, que l’on peut écouter là https://www.youtube.com/watch?v=GDe4ZHZqrik

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Ernest

Note globale :

Par - 267 avis déposés -

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :